Incidents et affrontements dans un quartier de Rouen pendant le confinement

27 avril 2020- Le quartier des Hauts de Rouen au lendemain d'affrontements avec la police / © Olivier Flavien / France Télévisions
27 avril 2020- Le quartier des Hauts de Rouen au lendemain d'affrontements avec la police / © Olivier Flavien / France Télévisions

Les forces de l'ordre ont été la cible de jets de projectiles et de tirs de mortier après l'incendie de poubelles sur les Hauts de Rouen.
 

Par France 3 Normandie

Alors que le confinement se poursuit, des affrontements ont eu dans la soirée du dimanche 26 avril 2020 sur les Hauts de Rouen, un ensemble de quartiers (Sapins, Grand-Mare, Chatelet et Lombardie) classé en zone de sécurité prioritaire.

Un CRS blessé 

Les premières tensions ont débuté en fin d'après-midi quand des CRS ont procédé au contrôle du respect des règles de confinement, notamment des attestations auprès des personnes présentes sur la voie publique.

Les policiers envoyés dans ce quartier sont de la CRS 61, une compagnie habituellement basée à Vélizy (Yvelines) et présente en Seine-Maritime pour renforcer les effectifs rouennais. 
Ce ne sont donc pas les policiers spécialisés qui travaillent habituellement dans cette "zone de sécurité prioritaire" et qui connaissent bien les habitants et ont l'habitude d'un échange et d'un dialogue avec eux, y compris les plus "turbulents".

Pendant ce contrôle, et alors que plusieurs personnes ont été verbalisées pour défaut d'attestation, des premiers incidents ont débuté.
A 17h20  une quinzaine d'individus a pris pour cible les CRS avec des jets de projectiles (pierres et cailloux) Un des CRS a été légèrement blessé au cou.

La BST (brigade spécialisée de terrain) est venue en renfort et, place du Chatelet (toujours sur les Hauts de Rouen) a été, elle aussi la cible de jets de cailloux.
 
27 avril 2020- Le quartier des Hauts de Rouen au lendemain d'affrontements avec la police / © Olivier Flavien / France Télévisions
27 avril 2020- Le quartier des Hauts de Rouen au lendemain d'affrontements avec la police / © Olivier Flavien / France Télévisions


Tirs de mortier et incendie

Suite des incidents un peu tard, la nuit venue,  à 22h,  rue de Galilée avec des feux de conteneurs à poubelle disposés au milieu de la chaussée (six conteneurs à différents endroits) comme une sorte de barrage.

Un équipage de la BAC a été envoyé sur place et a été visé par d'importants tirs de mortier (fusées de feux d'artifice lancés à l'horizontale). Pour se dégager la BAC a fait usage de grenade lacrymogène et de lanceurs de balles de défense (LBD).

Près de deux heures d'affontements

Des renforts sont arrivés : Police Secours, brigade spécialisée de terrain, brigade canine et CRS 61. Face aux forces de l'ordre : une trentaine de personnes hostiles.
Ces personnes ont été ensuite dispersées avec tirs de gaz lacrymogène et de LBD.

Le calme est revenu à 23h40.
Deux engins de chantier ont été incendiés rue de Lombardie : un tractopelle et un camion benne. Les forces de l'ordre n'ont pas fait  d'interpellations.

Des effectifs de police sont restés dans le quartier pour des patrouilles dans le secteur afin de sécuriser les lieux (et l'intervention des pompiers).


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus