Le géant de la fast fashion Primark ouvre un magasin à Rouen dans quelques jours

L’enseigne irlandaise Primark ouvrira ses portes le vendredi 1er décembre 2023, sur la rive gauche à Rouen. Suscitera-t-elle le même engouement qu’au Havre ? Plus que quelques jours à attendre pour les aficionados de la fast fashion…

Primark, l’entreprise spécialisée dans la distribution de vêtements à bas prix, ouvre un deuxième magasin en Normandie : après le Havre en 2018, c’est à Rouen (Seine-Maritime) que l’enseigne irlandaise a jeté son dévolu.

Ouverture des portes programmée le vendredi 1er décembre 2023, trois semaines avant Noël, rive gauche, dans le centre commercial Saint-Sever, à la place de l'ancien théâtre Duchamp-Villon sur une surface de 5 000 m2.

Premier magasin dans la région au Havre

Au Havre, la foule avait été au rendez-vous à l’arrivée de l’enseigne en février 2018 avec plus de 30 000 clients, une ouverture mise en scène comme un spectacle avec disc-jockey et chorégraphies. Le magasin emploie 250 personnes.

Créé en 1969 à Dublin, c’est en 2013 que la marque débarque en France. Une enseigne en pleine croissance cette année dans l’hexagone. Avec six nouveaux magasins dont trois en cette fin 2023 : Grenoble cette semaine, Rouen la semaine prochaine.

La marque réfléchissait à s'installer à Rouen depuis des années. Il avait été un temps envisagé une ouverture à l’Espace du palais ou dans l’ancienne Chambre de commerce et d’industrie. 

Ce sera finalement dans l'ancien théâtre Duchamp-Villon que Primark prendra place sur deux étages. L'ancien lieu de culture n'était pas exploité depuis 2001. La Ville a donc vendu le théâtre à la société Wereldhave pour la somme de 700 000 euros. L'enseigne Primark sera locataire des lieux flambant neufs et emploiera entre 200 et 250 personnes.

La fast fashion, pas chère mais polluante

Son credo : s’habiller tendance à prix très abordable. Avec un renouvellement ultrarapide des collections. Une logique qui interroge à l’heure de l’épuisement des ressources planétaires : la fast fashion est épinglée par les associations de défense de l’environnement qui pointent les graves dégâts écologiques qu’elle engendre.