Lubrizol : Edouard Philippe à Rouen pour faire un point sur l'indemnisation

© Stéphane Gérain / France 3 Normandie
© Stéphane Gérain / France 3 Normandie

Ce vendredi 25 octobre 2019, le premier ministre et la ministre de la transition écologique se sont rendus en Préfecture pour rencontrer les acteurs impactés par l'incendie et s'assurer du suivi des indmenisations. Le PDG de Lubrizol monde était également présent, deux conventions ont été signées.

Par Véronique Arnould

Ce vendredi matin, le Premier ministre Edouard Philippe s'est rendu à Rouen en Préfecture, c'est sa deuxième visite depuis l'incendie de Lubrizol il y a un mois. Il a assuré qu'il serait "extrêmement vigilant" sur l'indemnisation "complète" et "rapide" des acteurs économiques par Lubrizol, qui a signé deux conventions d'indemnisation.

Parmi les acteurs impactés, les agriculteurs, touchés par des restrictions de la vente de leurs produits. Ce préjudice est estimé à 6 millions d'euros.
Visite du 1er ministre un mois après l'incendie de Lubrizol


Le PDG du groupe américain, Eric Schnur et le président du groupe en France Frédéric Henry ont signé en milieu de matinée à la préfecture deux conventions d'indemnisation avec les agriculteurs, les commerçants, les entreprises et les collectivités.

Nous serons extrêmement vigilants à ce que l'indemnisation soit complète, à ce qu'elle soit rapide, à ce qu'elle soit à la hauteur des attentes légitimes des acteurs - Edouard Philippe, Premier ministre

Ni montants ... ni délais d'indemnisation

Déception pour des représentants présents ce matin, ni l'entreprise, ni les membres du gouvernement n'ont détaillé la mise en place de ces indemnisations par Lubrizol.

Il y a plusieurs choses que nous attendons, le montant que Lubrizol met sur la table et ensuite les modalités d'accès. Les artisans, les commerçants, les agriculteurs attendent ces indemnisations très rapidement, certains ne vont pas pouvoir traverser la crise dans la crise - Sébastien Jumel - Député de Seine-Maritime (PC)

Elisabeth Borne à la Préfecture de Seine-Maritime

    

La ministre de la transition écologique également présente

Elisabeth Borne était aux côtés du premier ministre ce vendredi 25 octobre. Depuis l'incendie de Lubrizol, c'est sa troisième visite. Elle est venue pour assister à une nouvelle table ronde du Comité "pour le dialogue et la transparence", c'est la deuxième réunion de ce comité.

Mode d'emploi de l'indemnisation

L'indemnisation concernera également les entreprises et les collectivités ayant subi un préjudice lié à l'incendie. Ce fonds permettra de rembourser les dépenses exceptionnelles engagées, comme les opérations de nettoyage (500 euros maximum pour une entreprise et 5000 pour les collectivités). Il permettra également d'indemniser les pertes d'exploitation des entreprises, de 240 euros à 800 euros par jour selon la perte de chiffre d'affaire du 26 septembre au 5 octobre 2019.

Le calendrier

  • Le 28 octobre : mise en place d'un site internet d'information et un numéro d'appel
  • Le 4 novembre : premiers dépôts de dossiers
  • A partir du 6 novembre : premières décisions d'aide
  • A partir du 18 novembre : premiers paiements
  • Jusqu'au 31 décembre 2020 : le dispositif d’instruction, de paiement et de suivi sera opérationnel

  Les aides pour les agriculteurs

Selon le ministère de l'agriculture,  un premier pool d’agriculteurs pourra commencer à saisir ses demandes d’indemnisation, avant un déploiement complet de l’interface, la semaine du 4 novembre.
Le Ministère de l’agriculture veillera à ce que l’ensemble des agriculteurs ayant subi les conséquences de l’incendie soit indemnisé rapidement, et au juste prix. Une réunion de suivi sera organisée sous l’égide du Ministère début décembre entre les deux parties prenantes pour faire le point sur l’état d’avancement de la convention et des indemnisations.  

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus