Le masque obligatoire dans les 71 communes de la Métropole de Rouen de 7 h à 2 h.

La circulation de la Covid-19 s'est brusquement emballée ces derniers jours dans l'agglomération rouennaise. En accord avec l'ARS, le préfet impose désormais le port obligatoire du masque dans les 71 communes de la Métropole de 7h à 2h du matin.   

le préfet et le directeur de l'ARS Normandie annoncent les nouvelles mesures anti Covid 19
le préfet et le directeur de l'ARS Normandie annoncent les nouvelles mesures anti Covid 19 © Bérangère Dunglas/ France Télévisions
Les nouvelles mesures sont radicales et viennent d'être annoncées par le préfet de région et le nouveau directeur de l'ARS en conférence de presse surprise vers 17h30 en ce lundi 31 août.  

Une accélération significative de la circulation de la COVID-19 s'est faite ressentir ces derniers jours dans la métropole rouennaise avec une épidémie qui progresse apparemment plus vite en normandie que sur l'ensemble du territoire national.
 

5,7% de cas positifs dans la Métropole contre 4,2% en France  


Mardi dernier 25 août, les derniers chiffres ont ainsi révelé une augmentation de l'incidence sur une semaine :

- sur le département de seine maritime : 41,9 cas pour 100 000 habitants
- sur le territoire de la métropole Rouen Normandie : 61,1 cas pour 100 000 habitants, c'est à dire au delà du seuil d’alerte de 50 fixé au plan national.  
- avec des taux bien plus importants chez les 20-30 ans et, dans une moindre mesure chez les 30-40 ans. 


Résultat : un taux de positivité des tests de 4,7 % pour le département de la Seine-Maritime, au-delà de la moyenne française, de 4,2% et de 5,70 % dans la métropole Rouen Normandie.

Selon les autorités, cette situation implique donc la mise en oeuvre de mesures de protections supplémentaires.

Dans ce cadre, Pierre-André Durand, préfet de la région Normandie et de Seine-Maritime, vient donc de prendre un arrêté radical. 
 

Toute la métropole rouennaise masquée de 7h à 2h 


Le port obligatoire du masque est désormais imposé sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public dans les 71 communes de la Métropole de 7h à 2h du matin.
Cet arrêté prendra effet mercredi 2 septembre à 07h00.

Selon le communiqué de la préfecture, cette obligation de port du masque concerne toutes les personnes de 11 ans et plus. Elle ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, ni aux personnes pratiquant une activité physique (vélo, course à pied) qui devront toutefois détenir un masque, qui sera porté dès la fin ou l’interruption de l’activité sportive.


Les premières amendes dès ce jeudi 

De plus, les contrôles sur la voie publique et dans les établissements recevant du public vont être renforcés, les contrevenants s’exposant à une amende forfaitaire de 135 €, et, en cas de récidive dans les 15 jours, à une amende de 1 500 euros.
Les premières verbalisations pour non port du masque devraient commencer dès ce jeudi, lors d'opérations de contrôles ciblées. 

L’ARS renforce également ses actions de promotion des gestes barrières auprès de la population, et notamment des 20-30 ans (intensification de la campagne lancée sur les réseaux sociaux dès cette semaine, dépistages sur les campus, …).

Par ailleurs, les protocoles sanitaires relatifs à diverses activités (gymnases, piscines, culture…) continuent à s'appliquer. Il en est de même, dans le monde de l’entreprise, des guides métiers existants.

Enfin, une circulaire aux maires rappelera l’importance du respect de l’ensemble des protocoles et des mesures barrières. Il en sera de même pour les professionnels de l’hôtellerie-restauration par le biais de l’UMIH, notamment pour être attentif à la bonne tenue des salles et des terrasses.


Accroître les capacités de dépistage et réduire les files d’attente


Pour casser les chaînes de transmission, chacun est aussi invité à se faire tester pour connaitre sa situation individuelle, à participer à l’identification de ses contacts à risque de transmission du virus en cas de résultat positif et à s’isoler sur recommandation des autorités sanitaires.

L’ARS et la préfecture de la Seine-Maritime encouragent donc fortement la population à participer aux opérations de dépistage gratuit et sans ordonnance proposées sur tout le territoire.

Aujourd’hui, 64 sites de dépistages sont déployés sur le département, dont 33 sur l’agglomération rouennaise (28 laboratoires et 5 sites mobiles sans rendez-vous).
D’autres campagnes de dépistage seront programmées à partir de la semaine prochaine dans les communes suivantes :
Elbeuf, Duclair, Canteleu, Darnétal, Oissel et Sotteville Les Rouen.

Cette stratégie d’implantation territoriale pourra être adaptée en fonction de la situation épidémiologique.
Afin de faciliter plus encore l’accès au dépistage et de limiter l’attente, une plateforme de régulation permettant d’orienter au mieux les personnes souhaitant se faire dépister est à l’étude.

Consultez la liste complète des sites de dépistage (régulièrement mise à jour) sur le site internet de l’ARS Normandie. 
 


A la veille de la rentrée scolaire, cette mesure aura le mérite de simplifier les choses puique le masque était déjà obligatoire dans les établissements scolaires. 

 
 
Où se faire dépister au Havre ?
Les 8 Sites permanents : 
 
  1. LBM SELAFA. BIOCEANE
    Site place P.Naze Le Havre 53 Place Pierre Naze 02 32 74 92 92;
  2. BIOCEANE,Domus Médica, AMUH
    Le Havre 114 Rue Jules Siegfried 06 48 55 46 88
  3. SELAS CERBALLIANCE NORMANDIE
    Site principal Le Havre 42, Rue de Verdun 02 35 13 09 06
  4. SELAS CERBALLIANCE NORMANDIE
    Site Mont - Gaillard Le Havre Centre Commercial Grand Cap - Accès Porte 6 - Avenue du Bois au Coq
    02 35 44 63 67
  5. LBM SELAFA BIOCEANE
    Site Joliot Curie Le Havre 505 Rue Irène Joliot Curie
    02 35 24 61 99
  6. LBM BIODIAGNOSTIC
    Site Caucriauville Le Havre 60 Rue Laplace 02 35 47 21 43
  7. LBM BIODIAGNOSTIC
    Site Caucriauville Le Havre 60 Rue Laplace 02 35 47 21 43
  8. LABM LOISEL PHILIPPE
    Site principal Montivilliers 14 Place Abbé Pierre 02 32 79 52 90
Les 4 sites provisoires :
 
  1. Cerballiance                                                                                                                                                                                                                                                 Parvis de la gare SNCF au Havre. 24 août –25 septembre, Barnum
  2. Cerballiance
    Place de l’Hôtel de Ville du Havre. 27 juillet –25 septembre. Barnum
  3. Biocéane
    Centre commercial La Lézarde à Montivilliers; 1er septembre – 12 septembre
    (prolongation possible) Barnum sur le parking
  4. Biodiagnostic Caucriauville au Havre
    14 septembre – 25 septembre. Sans RDV dans leurs locaux.
Ces campagnes seront complétées par des actions plus ciblées vers des publics tels que les étudiants ou les structures médico-sociales. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : conseils pratiques santé société