Mort de la Reine Elizabeth : les images de ses nombreuses visites en Normandie

Publié le Mis à jour le
Écrit par S. Callier et M. Riou

Les plages du Débarquement, les haras de la côte fleurie, la ville de Rouen. La reine Elizabeth appréciait la Normandie. Retour en images sur ses apparitions toujours très populaires.

Elizabeth II aimait la grande histoire de la Normandie. Richard Coeur de Lion fut couronné à Westminster comme elle...

Son ultime voyage officiel en Normandie eu lieu en juin 2014, pour les commémorations du Débarquement. La Reine, 88 ans à l'époque, avait été accueillie par François Hollande. 

Elizabeth était le dernier souverain européen à avoir vécu les bombardements, le blitz sur Londres. Elle était aussi un vétéran de la seconde guerre mondiale. La Reine fut ambulancière pour la British Army.

En 2004, elle avait fait une visite privée à Honfleur, un déjeuner dans un des restaurants du vieux bassin. "délicieusement informelle, sans chapeau", avait commenté une touriste britannique. 

Elle avait 78 ans. 

Le 19 mai 1972, la visite mémorable du couple royal et le Britannia amarré à Rouen

Les Rouennais se souviennent de ce jour de mai 1972. Presque un jour férié. Beaucoup de salariés avaient été autorisés à partir pour cet événement, les écoles avaient libéré les élèves. Rouen était pavoisée, et décorée de fleurs.

 La reine et son époux le duc d'Edimbourg étaient arrivés en train à la gare de Rouen en provenance de Paris. Ils achevaient leur voyage officiel en France.  

(images commentées par Richard Plumet)

durée de la vidéo : 20sec
19 mai 1972 - Arrivée en train gare rue Verte, la reine d'Angleterre était repartie par la Seine à bord du yacht Britannia. La souveraine s'était rendue au cimetière militaire britannique St Sever et s'était recueillie sur la place du Vieux Marché où Jeanna d'Arc périt ©France Télévisions

 Comme deux "chevaliers servants" Jacques Chaban-Delmas et Jean Lecanuet l'entourent .

Le prince Philip, âgé de 52 ans à l'époque, en retrait, avait cédé sa place aux deux jeunes élus. 

La foule était au rendez-vous.

 Le couple avait fait un passage devant la cathédrale, et devant le monument de Jeanne d'Arc place du Vieux-Marché. Hommage de la Reine à l'héroine suppliciée par les Anglais.

Elizabeth et Philip avaient ensuite été conduits rive gauche  au cimetière militaire du quartier Saint-Sever, où des milliers de soldats du Commonwealth reposent depuis la première guerre mondiale.

En 1957, elle avait aussi été dans ses jeunes années de souveraine l'invitée du président Coty qui l'accueillit dans sa ville, le Havre. La Reine avait 31 ans. 

Elizabeth et Philip avaient rejoint le yacht Britannia amarré rive droite pour naviguer vers leur royaume. Une ambiance digne de l'Armada. 

Le couple qui considérait ce navire comme sa résidence favorite avait salué les normands venus les ovationner. 

Un homme dans la foule tenta de monter à bord.

La reine d'Angleterre, passionnée par l'élevage de chevaux et les courses hippiques  et le duc champion du monde d'attelage sont  souvent venus discrètement dans la campagne normande dans des haras. 

Philip qui avait passé plusieurs années de sa jeunesse en France parlait couramment le français, comme la Reine. 

Le duc d'Edimbourg était le neveu de Louis Mountbatten, qui fut chef du quartier général de  l'opération Jubilee, le débarquement canadien de Dieppe en 1942. 

En 2014, Charles d'Angleterre avait accompagné sa mère pour les cérémonies du Débarquement.  Il avait ensuite représenté la Couronne britannique en compagnie de sa femme, la duchesse de Cornouailles en 2019. 

La Reine Elizabeth II, premier souverain à avoir été couronnée en direct en mondiovision, laissera de nombreuses images et souvenirs en Normandie. 

 

Avec nos remerciements aux archives du département de Seine-Maritime qui conservent et ont recherché ces documents

 

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité