• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Mouvement des gilets jaunes : les premiers barrages se mettent en place en Seine-Maritime

Les gilets jaunes, au rond-point des Vaches à Saint-Etienne-du-Rouvray / © Jean-Luc Drouin
Les gilets jaunes, au rond-point des Vaches à Saint-Etienne-du-Rouvray / © Jean-Luc Drouin

A l'appel de nombreux internautes, la Normandie devrait être touchée par de nombreuses perturbations sur les routes. Les gilets jaunes entendent bloquer la circulation sur plusieurs axes majeurs de la région pour protester contre la hausse des prix du carburant.

Par Maxime Fourrier

Les premiers barrages filtrants se mettent en place en Seine-Maritime à l'occasion du "mouvement du 17 novembre". A 7h30, plusieurs points de blocage sont à signaler sur le département. 

Au rond point de la Motte, une trentaine de gilets jaunes a commencé à installer un barrage. Pour l'heure les manifestants laissent passer les camions qui peuvent circuler sous la trémie et les véhicules d'urgences de la police, des pompiers et des personnels de santé. 
 

Gilets Jaunes

 

La gendarmerie de Seine-Maritime évoque aussi des blocages au niveau de plusieurs supermarchés à Yvetot et à Barentin, près de Rouen.
 


Des perturbations importantes attendues dans la matinée


Le pont de Normandie devrait être touché par des blocages à partir de 8h00. Il pourrait être difficile, voire impossible de relier les villes d'Honfleur dans le Calvados et du Havre en Seine-Maritime. 
 

A 09h00, la préfecture de Seine-Maritime précise que la circulation est maintenue sur le Pont de Normandie. Les forces de l'ordre ont été déployées préventivement et sont prêtes à intervenir. 


Au rond-point Simone Veil, à Barentin, plusieurs dizaines de gilets jaunes sont présents. Ils ont mis en place un barrage filtrant et les véhicules passent au compte-goutte. Seuls les personnes qui travaillent et qui ont des enfants dans la voiture sont autorisés à circuler. Le centre commercial de Barentin est directement touché par ce point de blocage.
 

Les gilets jaunes mobilisés à Barentin


A 8h30, 1500 personnes mobilisées et 40 points de blocage en Seine Maritime


Le directeur de cabinet de la préfète de la région Normandie, Benoit Lemaire évoque une montée en puissance du mouvement entre 06h30 et 08h30. Sur le département, les gilets jaunes bloquent en majorité les entrée des villes et des centres commerciaux. 

Aucun débordement significatif n'est a signaler sur les barrages filtrants qui ont été mis en place sur les ronds-points. Nous restons particulièrement vigilants aux feux de palettes.

A 8h30, M. Lemaire évoque les points de blocage suivants:

  • Au Havre :
    • le rond-point de la Brèque
    • les alentours du Stade Océane
  • Le pont de Brotonne
  • A Dieppe : les ronds-points qui donnent accès aux trois centres commerciaux.
  • Le péage de l'A29 à Aumale
  • Plusieurs ronds-points à Barentin
  • Fauville-en-Caux, un rond-point
  • A St-Romain-de-Colbosc : trois ronds-points et l'accès au centre commercial "Super U"
  • A Forges-les-Eaux : quatre ronds-points
  • A Oissel : le rond-point des Vaches et le rond-point des Colonnes
  • Les abords du centre commercial de Tourville-la-Rivière
  • Yvetot, le rond-point qui donne accès à l'A29
  • Deux ronds-points à Gournay en Bray
  • A Rouen, le rond-point de la Motte et le rond-point de Madagascar. La circulation des bus et teor du Réseau Astuce sont perturbés.
 
 
 

Barentin, à 9h ce samedi matin


Blocage de l'A28 : "Il y a des comportements extrêmement dangereux"

Sur l'A28, au niveau de l'aire d'autoroute du Bosc-Mesnil, le directeur de cabinet de la préfete de Région, évoque une déviation sauvage. Des pneus ont été déposés sur l'autoroute forçant les automobilistes à rentrer sur l'aire de repos et à en sortir pour poursuivre leur trajet. La gendarmerie est entrée en contact avec les bloqueurs pour qu'ils retirent les pneus.

Les voitures arrivent à vive allure et peuvent être surprises par ce barrage. Il y a des comportement extrêmement dangereux à éviter. 

 

 


A Dieppe, la mobilisation est importante :
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Maître Éric Di Costanzo avocat

Les + Lus