• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Octeville et Mauquenchy, la réaction des “gilets jaunes” à la suspension des taxes

Le barrage de "gilets jaunes" devant l'hippodrome de Mauquenchy en pleine campagne / © France 3 Normandie
Le barrage de "gilets jaunes" devant l'hippodrome de Mauquenchy en pleine campagne / © France 3 Normandie

Carburants, électricité, gaz domestique. Les taxes et tarifs sont gelés pour les six prochains mois, a annoncé le Premier Ministre. Les "gilets jaunes" se méfient du mot "suspension". Ils restent pour l'instant sur les ronds-points et préparent du ravitaillement.

Par Sylvie Callier


Le bras de fer n'est pas terminé. Le silence du Président de la République n'est pas apprécié sur les barrages des "gilets jaunes". 

Aucune délégation n'a pu être constituée ce 4 décembre pour rencontrer le Premier Ministre. C'est toujours l'incertitude sur la poursuite de ce mouvement sans coordination nationale.

"Nous on ne demande pas la suspension des taxes, on veut leur suppression et des solutions pour remonter le pouvoir d'achat"

Reportage de Stéphane l'Hôte et Emilie Leconte
 
A Mauquenchy, la réaction des "gilets jaunes" aux mesures du gouvernement

A Octeville, près du Havre, c'est la même défiance et méfiance.

"C'est reculer pour mieux sauter. Dans 6 mois, ils l'imposeront au moment où les gens partent en vacances"

Reportage d'Emilien David et Marie-Hélène Tichoux
 
Le Havre : la réaction des "gilets jaunes" sur le barrage d'Octeville

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation d'un Lycéen à Montivilliers

Les + Lus