Overboards, gyropodes, trottinettes électriques, en avant la sécurité à Rouen

On les appelle EDPM engins de déplacement personnels motorisés. Depuis le 1er juillet, une nouvelle réglementation régit leur utilisation. A Rouen, les forces de la sécurité routière veillent à son application en allant à la rencontre des usagers pour plus de prévention et de  sécurité.
 

Selon l'infraction, les amendes et les contraventions s'échelonnent entre 17 et 1500 euros. Du défaut d'équipements de sécurité à une vitesse excessive, plus de 25 km/h
Selon l'infraction, les amendes et les contraventions s'échelonnent entre 17 et 1500 euros. Du défaut d'équipements de sécurité à une vitesse excessive, plus de 25 km/h © Jérôme Bègue/France Télévisions
Ils sont devenus courants dans le paysage urbain. Ils doivent circuler sur les pistes cyclables, quand il y en a, car routes à plus de 50km/h et trottoirs leur sont interdits. Ils cohabitent désormais avec les vélos, et séduisent ceux qui décident de délaisser la voiture.
Dans le jargon de la sécurité routière, on les nomme EDPM engins de déplacement personnels motorisés, c'est-à-dire les trottinettes électriques, les gyropodes, les overboards et tout engin motorisé de ce type.

Nouvelle réglementation

A partir du 1er juillet, la nouvelle réglementation qui régit la sécurité de ces modes de déplacement s'applique. Afin que les conducteurs en soient informés avant que les amendes et les contraventions tombent d'ici quelques semaines, police municipale et unité de police nationale ont fait une opération de prévention à Rouen. Echanges contructifs entre forces de la sécurité routière et usagers.
 

Pour moi, la trottinette, c'est la liberté! Mais là, je comprends mieux les dangers. Il faut être vu, je vais porter mes équipements réfléchissants

Une jeune initiée à la trottinette

Brassages réfléchissants, casques, couvres sacs fluorescents sont distribués par les policiers à ceux qui n'en ont pas. Plus d'excuse désormais. Contrairement aux accessoires pour être vu obligatoires la nuit, le casque ne l'est pas mais il est fortement recommandé. 

9 accidents en Seine Maritime en 2019

Les forces de l'ordre ne souhaitent pas voir le nombre d'accidents croître au même rythme que celui des utilisateurs. Faire connaitre les règles de circulation et d'équipement est donc leur priorité.

Les engins neufs sont aux normes, mais beaucoup d'autres en circulation ne sont pas en règle

Fernand Voisin, responsable-adjoint des unités de sécurité routière de Rouen

durée de la vidéo: 02 min 04
VIDEO - Juillet 2020 : nouvelle réglementation pour les trottinettes. Reportage : Thibault Franceschet et Jérôme Bègue (montage : Estelle Roux)
Il y dix régles essentielles à respecter pour éviter les amendes et les contraventions qui coûtent entre 17 et 1500 euros. La plus chère concerne le non-respect de la vitesse. L'engin doit être bridé à 25 km/h. Si ce n'est pas le cas, 1500 euros de contravention et immobilisation de l'EDPM.

Le défaut de sonette ou autre avertisseur sonore s'élève à 17 euros, par exemple.
Pour plus de détails, tout est sur le site securite-routiere.gouv
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter