Petit-Quevilly : les faux plombiers dérobent 1000 euros en liquide

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean-Luc Drouin .

Une résidente de Petit-Quevilly (Seine-Maritime), âgée de 92 ans, a été victime de faux plombiers qui prétextaient réparer une fuite d'eau. Préjudice, 1000 euros en numéraire et des bijoux en or dont le montant n'a pas encore été estimé. 

L'affaire s'est déroulée à Petit-Quevilly, dans l'agglomération rouennaise, vers 11 heures, mercredi 21 février.

La victime, âgée de 92 ans et sa fille de 68 ans, présente au moment des faits, font entrer deux personnes se présentant comme plombiers. Ils proposent leurs services soupçonnant une fuite d'eau.

La plus jeune des deux dames accompagne les deux "artisans" au grenier où se trouve une partie de la tuyauterie. La propriétaire reste en bas et vaque à ses occupations.

L'un des supposés plombiers redescend, expliquant qu'il doit aller chercher des outils plus adaptés, alors que l'autre s'affaire sur la canalisation. A ce moment, une fuite d'eau commence à s'écouler dans la cuisine située au rez-de-chaussée. 

Sitôt apparue et comme par enchantement, la fuite est immédiatement neutralisée par les plombiers.

En repartant, les '"professionnels" ne présentent aucune facture et ne demandent pas le moindre centime d'euro.

Quelques minutes plus tard, les deux femmes commencent à avoir des soupçons sur la véritable motivation des plombiers et réalisent qu'une somme de 1000 euros s'est envolée, ainsi que plusieurs bijoux en or.

Devant les policier elles ne peuvent que faire une vague description. Tout au plus, les suspects pourraient être âgés entre 40 et 45 ans.

Les policiers rappellent notamment aux personnes âgées, qu'elles doivent être particulièrement vigilantes quand des artisans se présentent sans avoir été sollicités. Dans le doute téléphoner à la (17).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité