Une première en France à Rouen avec un bus à étage pour les transports en commun

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet .

La métropole Rouen Normandie va tester  un autobus à deux niveaux sur une ligne  régulière entre Franqueville Saint-Pierre et le centre-ville de Rouen
 

On le verra rouler sur la ligne F5 dès lundi prochain (24 septembre 2018), puis, en renfort des bus articulés, entre le CHU et le Mont-Riboudet pendant la foire Saint-Romain et les jours d'affluence précédant Noël.

Ce bus à étage vient de Berlin et est prêté aux transports en commun de l'agglomération rouennaise afin de tester son usage pendant plusieurs mois.



Haut de plus de quatre mètres ce bus permet de transporter 83 passagers assis (125 passagers au total) avec un confort optimal : éclairage qui s'adapte aux heures et aux besoins de la journée, WIFI gratuit,  prises USB, informations et plans sur écrans et surtout une vue panoramique très impressionnante à l'étage.





VIDEO : Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie précise les enjeux d'anticiper et de prévoir les transports en commun de demain, notamment en améliorant la qualité de service en offrant un choix positif , en alternative à l'usage de la voiture.

C'est vrai que nos villes ont été construites un peu trop pour la voiture. Aujourd'hui il faut équilibrer tout cela : le piéton, le vélo, la place du transport en commun, veiller à ceux dont c'est le métier qu'ils puissent livrer facilement en ville, et bien sûr faire une place satisfaisante à la voiture individuelle. Il faut que les habitants aient le choix et un choix positif.

 

Pour plus de fluidité et de rapidité

Au-delà de l'attractivité des places situées à l'étage (qui évoquent évidemment les célèbres bus londoniens) le bus à deux niveaux de nouvelle génération comme celui présenté aujourd'hui à Rouen permet surtout d'optimiser les transports en commun. L'avantage principal permet de gagner de la place dans le sens de la longueur en étant 30% plus court qu'un bus articulé et plus maniable dans les courbes.



Ce bus à étage peut donc desservir des arrêts standards, "courts", et trois de ces bus à étage peuvent s'arrêter en même temps (les uns derrière les autres) à un arrêt "long" prévu pour les bus articulés.



Frédéric Sanchez, le président de la Métropole Rouen Normandie, a annoncé que ce type de véhicule ne remplacera pas les 300 bus actuellement en circulation mais permettra de transporter ponctuellement plus de passagers sur des lignes très fréquentées. La mise en circulation de bus à étage est une expérimentation qui a aussi pour but de recueillir les avis, remarques, souhaits et conseils des voyageurs rouennais.

 

De quoi faire oublier les ratés et les trajets calamiteux des "navettes" de remplacement du métro durant les travaux du mois d'août et espérer plus de courtoisie et d'amabilité de la part des contrôleurs…

 




 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité