Prison Bonne-Nouvelle : une surveillante écrouée pour corruption passive

La prison Bonne-Nouvelle, maison d'arrêt de Rouen. / © Photo : Emmanuelle PARTOUCHE / France 3 Normandie
La prison Bonne-Nouvelle, maison d'arrêt de Rouen. / © Photo : Emmanuelle PARTOUCHE / France 3 Normandie

Elle a été mise en examen et écrouée samedi 9 juin. 

Par LA avec AFP

Ironie du sort. Une surveillante de la maison d'arrêt de Rouen (Seine-Maritime) se retrouve derrière les barreaux. Elle est arrêtée la semaine dernière par la police. Les agents découvrent dans ses affaires de la résine de cannabis, deux bouteilles d'alcool fort ainsi que sept téléphones portables. Lors de sa garde à vue, elle a reconnu les faits.

Transports de stupéfiants et corruption

Cette fonctionnaire âgée de 40 ans, selon Le Parisien qui a révélé l'information, est "poursuivie pour remise d'objets à détenu, détention et transport de stupéfiants ainsi que corruption passive" a expliqué le procureur de Rouen, Pascal Prache.

La surveillante avait été interpellée vendredi dernier après un contrôle effectué par ses collègues au moment où elle entrait dans l'établissement. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus