Cet article date de plus de 4 ans

Quel avenir pour Paris-Normandie ? Réponse en février 2017

Un mois d'attente supplémentaire pour connaître le nom du repreneur du quotidien régional Paris-Normandie
© Richard PLUMET / France 3 Normandie

Trois repreneurs en lice

Cet après-midi (jeudi 26 janvier 2017) le tribunal de commerce de Rouen devait se prononcer sur le choix du repreneur de la société normande d'information et de communication (la SNIC), qui édite, avec ses 250 salariés, des titres de presse (dont Le Havre-Presse, Le Havre Libre et Paris-Normandie). Placée en redressement judiciaire  depuis avril 2016, la SNIC avait bénéficié d'une période d'observation de plusieurs mois.


Rassemblement

© Richard PLUMET / France 3 Normandie
A proximité du tribunal de commerce, plusieurs dizaines de membres du syndicat CGT du Libre étaient rassemblés dès 14h sur le parvis du théâtre des Arts Un moyen pour la fédération CGT des travailleurs des industries du livre, de défendre le projet de reprise, sous forme de SCIC, de Paris-Normandie.

Finalement le tribunal de commerce s'est donné encore un peu de temps : les trois repreneurs ont encore un mois pour préciser leur offre et compléter leur dossier.

© Frédéric NICOLAS / France 3 Normandie

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
presse économie médias