Rouen : à 12 dans une Renault Clio, ils multiplient les infractions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julie Howlett .

Jeudi 11 juillet en fin de soirée, une Renault Clio avec 12 personnes à bord a été remarquée par la police place Joffre à Rouen. Le conducteur a refusé de s'arrêter, a pris la fuite grillant de nombreux feux rouge. Il a finalement été interpellé. Récit.

Il était près de 23 heures, ce jeudi 11 juillet quand un véhicule de police secours aperçoit une Renault Clio qui multiplie les tours du rond-point de la place Joffre sur la rive gauche de Rouen. Mais le plus étonnant c'est le nombre de personnes à bord : 12.

Il y avait 2 personnes à l'avant, 4 derrière, 2 sur le capot et 4 sur le toit.

 

Le véhicule prend la fuite



Les policiers actionnent donc le gyrophare et la sirène. Le conducteur de la Clio prend alors la fuite. Certains passagers sont, entre temps, descendus mais il en reste 2 à l'avant, 1 à l'arrière et encore 3 sur le toit alors que la voiture prend l'avenue de Bretagne et grille de nombreux feux à 50 kms. Elle évite d'ailleurs de peu un autre véhicule à l'angle de l'avenue de Caen et Jean Rondeaux.

Finalement, les occupants du véhicule l'abandonne au carrefour et le conducteur s'enfuit à pied rue du nouveau monde. Dans la voiture la police retrouve les fils au niveau du neiman coupés.

Le conducteur interpellé



C'est finalement un équipage de la BAC qui repère le conducteur, caché derrière un portail, recroquevillé et essoufflé rue Desmaret, à Rouen près du Petit-Quevilly.

L'homme est âgé de 35 ans et réside à Rouen. Il a été interpellé et placé en garde à vue. Il est mis en cause pour recel de véhicule et n'a pas de permis. Il est, par ailleurs, sous le coup d'une interdiction de séjour dans l’espace Schengen.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité