• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : 17 mois de travaux à la patinoire de l'île Lacroix

© octant architecture
© octant architecture

Le projet  de modernisation de la patinoire Guy-Boissière de Rouen a été présenté ce lundi 17 décembre. 
Il prévoit une rénovation complète du bâtiment, âgé de 26 ans. Ils s'étaleront sur une durée de 17 mois. Coût total de l'opération : 9,2 millions d'euros. 
 

Par Béatrice Rabelle

Depuis sa création, en 1992, la patinoire Guy-Boissière n'avait jamais été rénovée. Et pourtant, selon Frédéric Sanchez, cette structure sportive, la plus utilisée de l'agglomération, en avait " grand besoin".
Le président de la Métropole Rouen Normandie précise d'emblée : " Ce sera une mise en conformité complète de cette patinoire ".


Le projet présente deux aspects principaux :
  • Une rénovation complète de l'équipement patinoire ( la structure de la patinoire, les locaux techniques et les 600 mètres carrés de vestiaires, ces derniers se révélant particulièrement vétustes)
  • Une extension de 329 places
 
© Béatrice Rabelle
© Béatrice Rabelle


L'extension, montée sur pilotis, possèdera une  façade sur la Seine. 700 mètres carrés de surface neuve seront édifiés. 
La restructuration prévoit notamment des améliorations thermiques en terme de couverture et d'isolation pour permettre, à terme, de procéder à des économies d'énergie. 
329 places supplémentaires sont donc créees au sein de cette extension. Elles devraient répondre aux besoins exprimés depuis des années par les supporters du club de hockey. Ces places seront réparties dans les gradins, mais aussi dans les 7 loges supplémentaires et le nouvel espace VIP qui sera  construit. Elles permettront au RHE "de pouvoir engranger des recettes supplémentaires, ce club  ne fonctionnant qu'avec 18 % d'argent public. la nouvelle jauge atteindra 3029 places."
 

Le planning des travaux 


Les travaux devraient débuter " fin janvier, début février", pour une durée de 17 mois environ. Toute la difficulté étant d'effectuer ces travaux en site occupé. Pour que cela n'impacte pas trop le club,  ni les usagers,  ils se feront principalement entre avril et septembre, saison morte pour le club. 
Ils devraient s'achever en septembre 2020.
La French cup, compétition chérie des rouennais, ne devrait pas être impactée par les travaux 


Le coût et le planning des travaux 


Les travaux ont un coût total de 9 millions 200 000 euros, répartis entre la région, la métropole ( propriétaire de la patinoire depuis mars 2018) , la ville de Rouen et le département de Seine-Maritime. 

Interview de Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie




 
Interview de Frédéric Sanchez, président de Métropole Rouen Normandie

Pas question, en revanche, pour l'instant, de faire des travaux à la  piscine accolée à la patinoire. Propriétaire de la ville de Rouen, elle aurait, elle aussi, besoin d'être rénovée. Construite dans les années 82, elle n'est plus très adaptée pour répondre aux besoins des usagers...
 

Sur le même sujet

Manifestation au Havre

Les + Lus