• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : la banque alimentaire inquiète de l'impact du mouvement des gilets jaunes sur sa collecte nationale

Une bénévole de la banque alimentaire à l'entrée du centre commercial Saint-Sever à Rouen (Seine-Maritime) / © France 3 Normandie
Une bénévole de la banque alimentaire à l'entrée du centre commercial Saint-Sever à Rouen (Seine-Maritime) / © France 3 Normandie

La 46è collecte nationale de la banque alimentaire se déroule du 30 novembre au 2 décembre 2018, en plein week-end d'actions des gilets jaunes dans les centres commerciaux. 

Par Marc Moiroud-Musillo

Ils portent un gilet orange au logo de la banque alimentaire. Dans la région rouennaise, 1500 bénévoles sont présents dans 115 grandes surfaces pour la grande collecte 2018. Les clients des magasins sont invités à déposer des denrées alimentaires à destination des plus démunis.

La Banque Alimentaire de Rouen et sa Région distribue 3 000 tonnes par an de denrées à 14240 bénéficiaires ; équivalent de 6 millions de repas. Distribution se faisant en milieu urbain mais aussi en milieu rural, sans oublier les étudiants" précise Yves Ligot président de la Banque alimentaire de Rouen et sa région

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie
Cette opération annuelle qui se tient du 30 novembre au 2 décembre 2018 est particulièrement importante pour l'association. Sur les 106 000 tonnes collectées chaque année en France, 12000 tonnes proviennent de la campagne annuelle, soit l’équivalent de 24 millions de repas. Dans la région rouennaise cela représente 6% des ressources pour l'année soit 237 000 repas. 
 

Une collecte perturbée cette saison


Les gilets jaunes ont annoncé qu'ils ne pénaliseraient pas la campagne de la banque alimentaire. Toutefois, les blocages de centres commerciaux prévus, à nouveau pour le week-end des 1er et 2 décembre, risquent de peser sur la collecte annuelle. Les clients pourraient  se rendre en moindre nombre dans les super et hypermarchés. Mécaniquement, les dons devraient être impactés. 
 

Les produits les plus recherchés par la banque alimentaire

Pour assurer la meilleure qualité nutritionnelle aux repas des personnes en difficulté, la banque recherche plus spécialement : 

- plats cuisinés
- conserves de poissons
- conserves de fruits - conserves de légumes
- féculents (pâtes, riz, semoule)
- Sucre, huile
- Petit-déjeuner (céréales, thé, café)

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Maître Éric Di Costanzo avocat

Les + Lus