À Rouen, une bénévole s'active pour offrir des petits plats et un réveillon aux sans-abris

Elle se fait appeler Miss Patnelli, avec son association Joie Constantes, elle propose aux sans-abris des bons petits plats qu'elle mijote elle-même. Pendant cette période de fête, certains SDF ont été accueillis au chaud pour le réveillon.

Miss Patnelli distribue des repas, trois fois par semaine dans les rues de Rouen.
Miss Patnelli distribue des repas, trois fois par semaine dans les rues de Rouen. © Jérome Bègue / France Télévisions

Miss Patnelli est normalement coach de vie et traiteur. Sans activité pour le moment, elle a décidé d'apporter du réconfort aux sans-abris. Depuis la mi-décembre et l'arrivée du froid, elle cuisine chez elle des petits plats qu'elle distribue avec l'aide d'autres associations.

Elle cuisine gratuitement pour ceux qui n'ont rien

Grâce aux réseaux sociaux, cette jeune femme reçoit des dons de nourriture : des denrées qui lui permettent de proposer des repas trois fois par semaine aux sans-domiciles fixes de Rouen. Elle recueille notamment ces dons via son groupe Facebook Joie Constantes, dédié à cette opération carritative.

J'ai beaucoup de dons anonymes, de la viande, des légumes, du couscous ... ce qui est génial, c'est cet élan de coeur !

Miss Patnelli - Association Joie Constantes

Une bénévole s'active pour les SDF de Rouen

Des petits plats... mais pas seulement

Miss Patnelli relaie sur les réseaux la vidéo de ses maraudes, elle est souvent accompagnée d'autres bénévoles. C'est l'occasion de faire des rencontres et aller au-delà du repas distribué.

Grégory, un SDF de 45 ans, a pu trouver un endroit où vivre au chaud pendant quelques jours. Il est chez Muguette, une femme généreuse qui lui a facilement ouvert sa porte.

Elle a parlé de Grégory qui allait être dehors. Je lui ai dit que je pouvais l'inviter pour noël.

Muguette - Bénévole

Avec un matelas pour lui et un couvert à table, Grégory retrouve le sourire, il restera jusque début janvier chez Muguette, il pourra ensuite aménager dans une chambre de bonne grâce au soutien financier de Joie Constantes. C'est aussi l'ambition de cette association : s'aider d'autres réseaux pour sortir les gens de la rue.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société social