Rouen : les camions de plus de 3 tonnes 5 continuent à braver l'interdiction sur la trémie fragilisée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier .

La police attendait ce matin de pied ferme les poids-lourds sur le quai Anquetil à Rouen. Cette portion est leur est interdite. L'enjeu : éviter l'effondrement de la trémie.



En deux heures, 12 camions de plus de 3 tonnes 5 ont été surpris sur leur passage quai Anquetil entre le pont Corneille et le pont Mathilde. Ils ont été verbalisés, et ont dû faire demi-tour, sous la surveillance de la police.



Cette portion est interdite à ces poids-lourds. La chaussée repose sur une trémie (tranchée d'accès à un passage inférieur ou à un tunnel permettant la transition entre la surface et une partie souterraine. ).

 




Le sol est soutenu par des piliers en béton de 60 ans. Le passage des gros camions risque de provoquer un effondrement.



L'accident du pont de Gênes a rappelé ce réel danger pour des édifices en béton vétustes. 



Un routier : "j'ai mon client à faire et j'ai des créneaux à respecter"



Reportage d'Angèle de Vecchi et Stéphane l'Hôte

 




 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité