• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Rouen : les camions de plus de 3 tonnes 5 continuent à braver l'interdiction sur la trémie fragilisée

Les contrôles ce 7 septembre rive gauche à Rouen / © Stéphane l'Hôte
Les contrôles ce 7 septembre rive gauche à Rouen / © Stéphane l'Hôte

La police attendait ce matin de pied ferme les poids-lourds sur le quai Anquetil à Rouen. Cette portion est leur est interdite. L'enjeu : éviter l'effondrement de la trémie.

Par Sylvie Callier


En deux heures, 12 camions de plus de 3 tonnes 5 ont été surpris sur leur passage quai Anquetil entre le pont Corneille et le pont Mathilde. Ils ont été verbalisés, et ont dû faire demi-tour, sous la surveillance de la police.

Cette portion est interdite à ces poids-lourds. La chaussée repose sur une trémie (tranchée d'accès à un passage inférieur ou à un tunnel permettant la transition entre la surface et une partie souterraine. ).
 
Sous la chaussée, la trémie en béton / © Stéphane l'Hôte
Sous la chaussée, la trémie en béton / © Stéphane l'Hôte
L'état du béton sous le quai Jacques Anquetil / © Stéphane l'Hôte
L'état du béton sous le quai Jacques Anquetil / © Stéphane l'Hôte


Le sol est soutenu par des piliers en béton de 60 ans. Le passage des gros camions risque de provoquer un effondrement.

L'accident du pont de Gênes a rappelé ce réel danger pour des édifices en béton vétustes. 

Un routier : "j'ai mon client à faire et j'ai des créneaux à respecter"

Reportage d'Angèle de Vecchi et Stéphane l'Hôte
 
A Rouen, les camions de plus de 3 tonnes 5 contrôlés sur les quais rive gauche


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus