Rouen : des tags injurieux découverts sur une église du centre-ville

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Pointel .

Dans la nuit du 13 au 14 août 2022, les portes et plusieurs pans de la façade de l’église Saint-Patrice de Rouen (Seine-Maritime) ont été couverts de tags et de symboles militants. Le diocèse porte plainte.

"Toustes pd et gouines". Voilà les tags que les paroissiens de l'église Saint-Patrice à Rouen (Seine-Maritime) on découvert dimanche matin dans le centre-ville. 

Les graffitis se trouvaient à deux endroits, notamment à l’entrée du bâtiment, avec à chaque fois un cœur suivi du message.

Le diocèse de Rouen porte plainte

Dans un communiqué publié le 16 août 2022, le diocèse de Rouen annonce avoir porté plainte contre X pour dégradation de bien.

"Le diocèse partage l’émotion des fidèles catholiques et des habitants choqués par le caractère injurieux de ces tags et blessés par cet acte de vandalisme, d’autant plus pénible qu’il a été commis deux jours avant la fête de l’Assomption. Il remercie les personnes nombreuses qui lui ont adressé, à cette occasion, une marque de sympathie."

Une enquête est en cours. Les services municipaux de la mairie de Rouen sont intervenus ce mardi pour effacer les tags. 

Edifiée au XVIe siècle, l’église Saint-Patrice est classée monument historique depuis 1840.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité