• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Rouen, la fin du suspens pour la foire Saint-Romain

© Stéphane l'Hôte
© Stéphane l'Hôte

Après un bras de fer de deux jours entre certains forains et la ville de Rouen, un accord aurait été trouvé. Le désaccord portait sur la présence de caravanes d'habitation sur le champ de foire à côté des manèges. Cela entraînait des problèmes de sécurité. 

Par Julie Howlett

Ce matin, à 09 heures, la  préfecture de Seine-Maritime, Jean-Loup Gervaise, adjoint chargé de la Tranquillité publique, des Foires et marchés, et des Systèmes d’information à la ville de Rouen, les pompiers et la police se sont rendus sur l'esplanade Saint-Gervais pour effectuer un état des lieux.

70 caravanes d'habitation qui appartiennent aux patrons de manège sont installées sur le champ de foire ce qui est interdit par le règlement pour des raisons de sécurité. 50 posent réellement un problème de sécurité.

La délégation devait ensuite convaincre chacun des propriétaires de caravane de la changer d'emplacement pour les installer sur les deux sites qui leur sont dédiés, l'un sur le site d’une entreprise désaffectée, à Amfreville-la-mi-Voie, l'autre sur l’aire d’accueil de Repainville, près de Darnétal.
C'est à l'issue de ces échanges qu'un accord aurait été trouvé.

C'est hier lundi 15 octobre que l'on apprenait dans un communiqué de la ville de Rouen que certains forains "refusent de respecter le règlement qui interdit la présence de caravanes sur le champ de foire".
 
La ville de Rouen explique :
"Malgré plusieurs rappels de la part des agents de la Ville ces derniers jours, quelques dizaines de caravanes sont toujours présentes sur le site". Au total, c'est 70 caravanes d'habitation qui sont installées sur le champ de foire.

 
Ces caravanes d'habitations sont installées sur le champ de Foire à Rouen / © S. Gérain
Ces caravanes d'habitations sont installées sur le champ de Foire à Rouen / © S. Gérain


Face à cette situation, la préfecture et les pompiers ont confirmé qu’un avis favorable ne pourrait être donné pour l’ouverture de la Foire.

La présence de ces caravanes pose un problème pour l’accès des secours au site. Et par delà ces questions de sécurité du public et des forains, la présence en nombre de caravanes risque également d’occasionner des coupures électriques empêchant les différents métiers de fonctionner correctement."
 
La ville de Rouen rappelle que le règlement interdit la présence de caravanes sur le champ de foire / © S. Gérain
La ville de Rouen rappelle que le règlement interdit la présence de caravanes sur le champ de foire / © S. Gérain

A l'issue des échanges de ce mardi matin, il a été convenu que les caravanes qui pouvaient être déplacées, 10 au total, (certaines ne peuvent plus être bougées car coincées par des manèges) seront installées sur la pointe de la presqu’île. 
15 autres devront créer davantage d’espace autour d’elles.
D’après les responsables forains, cette réorganisation devrait se faire rapidement. Impérativement avant jeudi, date du passage de la commission de sécurité.

La foire Saint-Romain 2018 doit ouvrir vendredi 19 octobre au soir jusqu'au 19 novembre.



Le reportage ce mardi 16 octobre de Stéphane Gérain et Jérôme Bègue :

Avec les interventions de :
  • Jean-Loup Gervaise, adjoint chargé de la Tranquillité publique, des Foires et marchés, et des Systèmes d’information.
  • Karl Morel, porte-parole des forains
 


 
 
La présence de caravanes d'habitation sur le champ de foire pourrait entraîner des problèmes de sécurité rappelle la mairie de Rouen / © S. Gérain
La présence de caravanes d'habitation sur le champ de foire pourrait entraîner des problèmes de sécurité rappelle la mairie de Rouen / © S. Gérain

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus