Rouen : 350 bénévoles pour la première nuit de la solidarité

© P. Cornily, France 3 Normandie
© P. Cornily, France 3 Normandie

Combien de personnes vivent à la rue dans l'agglomération rouennaise ? Une vingtaine d'associations organisait dans la soirée de mercredi 4 mars, une maraude géante pour comptabiliser le nombre de personnes sans abri. Une action inspirée de la Nuit de la Solidarité parisienne.

Par Myriam Libert


On les voit parfois sur des bancs, installés sous les ponts ou dans le sas d'une banque. Ils se réfugient à l'hôpital ou dans les gares s'il fait trop froid. On les appelle pudiquement les "sans abri" ou "sans domicile fixe". SDF, un acronyme qui dit bien peu de leur réalité douloureuse.
Mais combien sont elles ces personnes qui vivent dans une précarité telle, qu'elles n'ont pas la possibilité de vivre ailleurs qu'à la rue ?
Portée par "un toît vers l'emploi" et soutenue par la municipalité et une vingtaine d'associations, la première Nuit rouennaise de la Solidarité a pour objectif de comptabiliser le nombre de sans abri. Une information qui permettra de mieux cibler leurs besoins, et de leur venir en aide concrètement.

"On s'est rendu compte qu'on avait très peu de chiffres qui nous permettent d'avoir des bases objectives pour quantifier le nombre de personnes -sans abri- et leurs besoins" Franck Renaudin, organisateur de la Nuit de la Solidarité
Nuit rouennaise de la solidarité
Un reportage de Paul Thiry et de Patrice Cornily
Avec : Eve-Marie, volontaire
           Clara, volontaire
           Franck Renaudin, organisateur de la Nuit de la Solidarité


300 personnes mobilisées

Plus de 300 personnes se sont données rendez vous à la Halle aux toiles vers 19 heures ce mercredi 4 mars pour aller à la rencontre des sans abri qui vivent dans les rues de Rouen, et leur proposer de répondre à un questionnaire anonyme.
-Quel âge avez vous, êtes vous seul ou avec votre famille, depuis combien de temps êtes vous à Rouen? Est ce la première fois que vous vous retrouvez dehors, cette situation dure t-elle depuis longtemps ? Avez vous une solution d'hébergement pour ce soir, et quelles sont vos principales difficultés ?

Ce jeune homme rencontré ce soir là par une bénévole, est à la rue depuis trois mois.
"Ce soir ça va être un local, un hall de banque...à l'abri de la pluie de Normandie, on va essayer de se caler bien au chaud"

 "Ca donne envie de s'engager auprès d'une association, je pense qu'il y a des besoins. Ce soir, on se rend compte de cette réalité qui est là, tout près, au pied de nos appartements" Eve-Marie, volontaire de la maraude

De cet état des lieux, les associations et les pouvoirs publics vont dresser un constat et répertorier les actions à entreprendre en priorité pour venir en aide à toutes ces personnes. 
Ce mercredi soir, 85 personnes ont été recensées dans la ville de Rouen comme étant sans abri. Un nombre bien en deça de la réalité.

 

Sur le même sujet

Les + Lus