Rouen : un rodéo à motocross conduit à l'interpellation d'un jeune homme de 19 ans

© DDSP76
© DDSP76

On appelle ça un rodéo, cette activité à moto qui consiste à faire vrombir son engin en équilibre sur la roue arrière. Jolie figure de style, pourtant formellement interdite en ville. Un jeune homme de 19 ans a été arrêté après une course poursuite avec la police.

Par France 3 Normandie


C'est une activité très prisée par les amateurs de moto cross : faire hennir sa machine en équilibre sur la roue arrière comme le ferait un cheval fougueux.
Souvent ces rodéos se font à plusieurs, ce qui augmente les décibels, et la sensation désagréable pour les piétons qui circulent dans les parages, d'un danger imminent.
C'est pourquoi ces motos cross sont interdites sur la voie publique.

Le 14 mai dernier à 12h45, sur les Hauts de Rouen, un équipage de la Compagnie Départementale d'Intervention constatait la présence de deux motocross non homologuées circulant sur la voie publique, dans le secteur de la rue François Couperin.

A la vue des effectifs de police, les deux motards ont mis les gaz, s'autorisant même quelques "wheelings" (roues arrières) comme pour narguer les agents qui les poursuivaient. 
Combat de coqs ou plutôt d'étalons, les deux individus ont poursuivi leurs vrombissements de moteur, générant de nombreuses nuisances sonores.

Les deux motards ont continué leur petit jeu sur une cinquantaine de mètres avant de s'engager sur un sentier piéton et forestier, zone pourtant interdite à la circulation de ce type d'engins, et alors même que de nombreux piétons étaient présents sur les trottoirs.

L'équipage CDI a décidé de ne pas prendre en chasse les motocross, mais plutôt de patrouiller à pieds sur le sentier, situé à proximité du square de la Hêtraie. 
Pour attraper de fougueux étalons, rien de tel que le jeu du chat et de la souris.
Les policiers se sont alors dissimulés derrière les arbres, point d'observation idéal pour constater en toute sécurité que les deux motards s'approchaient de leur position, à faible allure cette fois.
A une dizaine de mètres des motards, les fonctionnaires de police se sont plaçés au milieu du sentier. Un des deux individus a brusquement freiné pour éviter les policiers, a glissé, pour finalement choir aux pieds des agents.
Sa chute n'a causé aucune blessure, et l'individu a été interpellé pour des faits de rodéos motorisés en réunion.
Son comparse lui, est parvenu à prendre la fuite en faisant demi tour, et en insultant au passge les policiers.

Présenté à un Officier de police judiciaire, l'individu de 19 ans a été placé en garde à vue.
Le jeune homme interpellé devra répondre de ces faits devant le tribunal correctionnel en décembre 2020.
Dans l'attente du jugement, la moto cross utilisée lui a été confisquée et immobilisée en fourrière.

Des investigations sont toujours en cours afin d'identifier le deuxième individu.

Pour rappel :  les faits de rodéos motorisés prévus par la loi du 03 août 2018 sont punis d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.
Ces peines peuvent être portées à 2 ans si les faits sont commis en réunion.
Des peines complémentaires comme la confiscation du véhicule sont également encourues.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus