Surpris en train de charger des cartons de vins dans une rue de Rouen

La police a interpellé un homme qui, en pleine nuit, "récupérait" divers objets dans les anciens  locaux de la chambre de commerce de Rouen
 

Un équipage de Police-Secours de Seine-Maritime lors d'une intervention de nuit
Un équipage de Police-Secours de Seine-Maritime lors d'une intervention de nuit © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Didier Meunier
A Rouen, depuis 2017,  les déménagements se suivent.

Après l'arrivée de la  Métropole Rouen Normandie sur la rive gauche, dans le hangar 108, et avant le déménagement au printemps 2019 du quotidien régional Paris-Normandie dans le hangar 107 et de France 3 Normandie dans le hangar 11, la chambre de commerce de Rouen a quitté en 2018 ses locaux du centre-ville (quai de la Bourse, près du théâtre des Arts) pour le nouveau quartier Lucilline près du pont Flaubert.  

Des cartons dans les bras

Vendu et prochainement transformé en hôtel et en logements, le palais des Consuls (nom du bâtiment de la CCI de Rouen quai de la Bourse) n'est pas pour autant abandonné ni oublié.
La preuve la nuit dernière (à minuit et quart ce vendredi matin 22 février 2019), quand une passante alerte un équipage de police en patrouille en centre-ville de passage quai de la Bourse.

Elle explique aux policiers qu'elle vient de voir un homme qui, sur le coté des locaux de la CCI, rue Jacques Lelieur, sortait des cartons et les chargeait dans une voiture.
Les policiers s'approchent et voient une Renault Twingo, portière ouverte, garée devant une porte de service du palais de Consuls. Arrive un homme. Il a des cartons de bouteilles de vin dans les bras. Il se dirige vers la Twingo et y dépose son chargement.

Les policiers passent à l'action et contrôlent le déménageur.  L'homme, un Rouennais âgé de 34 ans affirme que les lieux sont désaffectés et qu''il ne fait que "récupérer" du vin et du matériel…
 
22 février 20198- La Twingo encore chargée de cartons ramenée devant l'hôtel de police de Rouen
22 février 20198- La Twingo encore chargée de cartons ramenée devant l'hôtel de police de Rouen © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie
 

Du vin et de la vaisselle 

Derrière la porte ouverte : pas de traces d'effraction ni de dégradations mais des cartons pleins, prêts à être emportés, contenant de la vaisselle, de l'outillage, des appliques murales et des bouteilles de vin. Dehors, la petite Renault est bien chargée, y compris sur le siège du passager avant.
Le suspect explique qu'il charge depuis le début de l'après-midi…

Emmené à l'hôtel de police de Rouen (ainsi que sa voiture), il a été placé en garde à vue. 

Une enquête est en cours.
22 février 20198- La Twingo encore chargée de cartons ramenée devant l'hôtel de police de Rouen
22 février 20198- La Twingo encore chargée de cartons ramenée devant l'hôtel de police de Rouen © Photo : Richard PLUMET / France 3 Normandie

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers