Transports en commun : la métropole de Rouen engage une procédure juridique face au préavis de grève de 6 semaines

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

 Une nouvelle grève "perlée" (1 heure par jour aux heures de pointe) qui coincide avec les épreuves du baccalauréat. La métropole réagit et étudie les moyens de compenser le préjudice des abonnés

Par Sylvie Callier



C'est un conflit qui dure entre la TCAR et les salariés au sujet des salaires et des conditions de travail. La métropole n'est pas l'employeur, il y a une délégation de service public :

"TCAR est une filiale du groupe Transdev. Elle exploite dans le cadre d'un contrat de délégation de service public, certaines lignes du réseau ASTUCE sur les 44 communes de l'ex agglomération de Rouen.
La TCAR a pour mission d'assurer la maintenance et l'exploitation du réseau, la commercialisation des titres de transport et d'apporter son expertise pour les améliorations et le développement du réseau".


La perspective de 6 semaines de grève "perlée" aux heures de pointe (après 2 grèves du même type en mars-avril) excède les usagers-clients, notamment les abonnés.

La métropole, qui incite fortement à prendre les transports en commun, est contredite par la réalité du terrain. Elle a choisi de réagir.


Une procédure juridique sur le principe de la "grève perlée" et une compensation pour les abonnés


"Des progrès avaient été réalisés dans les négociations à l’initiative de la TCAR. Dans ces conditions, la reprise et la poursuite de ce mouvement qui pénalise fortement les usagers sont incompréhensibles.

Alors que la Métropole agit et investit massivement pour renforcer son réseau de transports, ces perturbations répétées sont très dommageables pour le développement de l’usage des transports en commun.

Devant les modalités du mouvement (grève perlée), la Métropole a décidé d’engager les procédures juridiques nécessaires afin d’assurer la continuité du service public pour les usagers.

La Métropole Rouen Normandie a demandé à la TCAR d’étudier les modalités financières d’une compensation pour les abonnés du réseau Astuce."


(source : métropole de Rouen)



A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus