Trouver un logement plus grand avec extérieur, un artisan pour des travaux énergétiques : le salon de l'immobilier de Rouen accueille le public tout ce week-end

Publié le
Écrit par Sylvie Callier .

Il y a plus de demandes que d'offres pour les logements en Normandie. Les acquéreurs sont aussi plus exigeants. Isolation, mode de chauffage, recherche de terrasses, petits jardins. Les professionnels sont réunis au parc des expos de Rouen.

"Le marché est loin de se contracter il y a une forte demande d'ouverture vers l'extérieur,  de mètres carrés supplémentaires pour télétravailler. On a les plus belles années depuis 40 ans"  résume Alain Ropartz, organisateur du salon de l'immobilier qui réunit une quarantaine d'exposants.

Après les confinements, 1 200 000 transactions ont été enregistrées en France en 2021, il y en avait  750 000 il y a 5 ans. La prévision pour 2023 est de 950 000, estime notre interlocuteur. 

En 2023, les prix devraient augmenter de 3% sur la métropole de Rouen. La prévision pour les taux d'intérêt des emprunteurs est de 2,75%. Le taux maximum d'endettement autorisé a été relevé le 1er octobre. 

En Normandie, les prix ont moins flambé que dans d'autres régions. Dans le neuf, le prix de mètre carré est moins élevé que dans les grandes villes de Bretagne, pays de Loire.

Pour la métropole de Rouen, nous avons un prix moyen d'acquisition d'un appartement neuf d'environ 3800 € le mètre carré comparé à d'autres Metropole comme Rennes par exemple, c'est 4600 € le mètre carré

Laura Dubuisson, déléguée régionale Normandie "fédération des promoteurs immobiliers"

Les changements de modes de chauffage deviennent une évidence

Autre secteur dynamique, la rénovation.  Pour améliorer un logement où l'on télétravaille, faire une terrasse ou revoir son mode de chauffage. La hausse du gaz, de l'électricité motivent les propriétaires pour faire des travaux sans tarder.

"Nos clients posent des questions sur les pompes à chaleur car il y a encore des aides de l'Etat. Ces pompes à chaleur vont remplacer les chaudières à fuel" détaille Anwar Saidi, commercial dans l'entreprise cauchoise"Eco'habitat".

Dans les allées du salon, on rencontre des visiteurs qui veulent une rénovation globale "changer les portes et fenêtres et ravalement avec isolation extérieure", explique Tania.

Les délais de mises en oeuvre, le coût des matériaux, les pénuries de composants électriques sont des aléas très fréquents. 

Au 1er janvier 2023, pour toute construction ou extension, la réglementation environnementale 2020 sera généralisée.  

Pour l'achat de logements ou maisons, la situation est de plus en plus dure pour les "primo accédants" souvent des jeunes. 

"Ils débutent dans la vie, ont un salaire inférieur, souvent peu d'apport. Tous les prix augmentent, le foncier va augmenter, les coûts de construction aussi"  explique Alain Ropartz, organisateur du salon de l'immobilier de Rouen

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité