VIDEO. Revivez la traversée du funambule Nathan Paulin au-dessus de la Seine à Rouen

Publié le Mis à jour le

Des milliers de spectateurs les yeux rivés vers le ciel hier soir à Rouen (Seine-Maritime). Le funambule Nathan Paulin a réussi l'exploit de traverser la Seine à 90 mètres de hauteur sur un fil, de la cathédrale Notre-Dame à la tour des archives.

Nouveau pari réussi pour Nathan Paulin ! Après son record du monde au Mont-Saint-Michel en mai dernier, le funambule de 28 ans s'est attaqué à une nouvelle traversée au-dessus du vide à Rouen (Seine-Maritime), pour l'inauguration de la fête du fleuve vendredi 1er juillet 2022. Suspendu sur un fil à 90 m de haut, il s'est élancé depuis la flèche de la cathédrale Notre-Dame pour rejoindre la tour des archives en traversant la Seine. 

640 mètre pour passer d'une rive à une autre, sous les yeux ébahis du plusieurs milliers de spectateurs. Nathan Paulin s'est même autorisé quelques pirouettes pour faire le show en se suspendant les pieds dans le vide, ou encore en s'allongeant sur le fil.

VIDEO. Revoir la traversée de Nathan Paulin

Après 35 minutes de traversée, c'est à peine essoufflé qu'il atteint son objectif en arrivant au sommet de la tour des archives, acclamé par la foule. "C'est très émouvant de partager ça avec tous les gens qui sont là", nous lance le funambule. "Ce n'était pas évident au début en partant de la cathédrale, c'est toujours un peu stressant. Ensuite, plus j'entendais le public crier, plus je prenais du plaisir. Je n'avais qu'une envie c'était de m'arrêter pour regarder les gens pour échanger avec eux, mais il fallait que j'aille au bout."

C'est l'une de mes traversées où je me suis senti le moins seul. Je n'avais qu'une envie c'était de regarder les gens. C'est le meilleur accueil que j'ai reçu.

Nathan Paulin, funambule

durée de la vidéo : 01min 47
"C'est l'une de mes traversées où je me suis senti le moins seul" ©France Télévisions

Un record du monde au Mont-Saint-Michel

Nathan Paulin compte de nombreux records à son actif en highline. En mai dernier, il avait battu son propre record : une traversée de 2.200 mètres dans les airs au-dessus de la baie du Mont-Saint-Michel. Le tout à 114 mètres de hauteur. 

C'est dans le garage de ses parents que le jeune Nathan, adolescent, a fait ses premiers pas de highliner, arpentant une sangle, au départ à quelques centimètres seulement du sol,  "un peu plus fine qu'un ticket de métro" (2,5 cm). L'entraînement aidant, la confiance progressant, Nathan Paulin va peu à peu élever ses ambitions.

En 2016, à Aiglun dans les Alpes-Maritimes, il parcourt plus d'un kilomètre à 600 mètres dans les airs. Son premier record du monde. L'année suivante, il pousse le curseur beaucoup plus loin au Cirque de Navacelles dans le Gard : une promenade de 1662 mètres à 300 mètres de hauteur. Le funambule s'épanouit également en milieu urbain. Il a rallié le Trocadéro en partant de la Tour Eiffel pour le Téléthon et se verrait bien renouveler l'expérience entre la dame de fer et la tour Montparnasse.

La semaine prochaine, Nathan Paulin s'attaquera au pont du Gard, dans le sud de la France.