Cet article date de plus de 5 ans

Vigilance orange maintenue sur la Seine aval mais peu de dégâts après le pic de crue de ce dimanche après-midi

L'heure est à la stabilisation sur le front des inondations en Seine-Maritime et dans l'Eure selon la préfecture. Un dernier pic est attendu lundi matin vers 4 heures. 
La Seine a envahi une grande partie des quais de Rouen ce dimanche en milieu d'après-midi, un peu avant une période de forts coefficients de marée, mais la situation, qui a fait jusqu'ici peu de dégâts en Normandie, devrait se stabiliser, selon la préfecture.

Une montée des eaux était prévue entre 16 heures et 17 heures  sur l'aval de la Seine en raison de fortes marées arrivant de l'estuaire. Cette montée s'est concrétisée à Rouen au moins deux heures avant, quand le fleuve a recouvert une grande partie des quais dans le centre de la ville, perturbant la balade dominicale des promeneurs, joggers ou cyclistes. Les restaurants et autres établissements installés sur les "quais bas", en contrebas des rues de la ville, ont été contraints de faire entrer leurs clients par des portes de derrière et non plus côté Seine.

Le Panorama XXL, immense cylindre posé sur les quais de la rive droite, qui propose au public une nouvelle toile à 360° de l'artiste allemand Yadegar Asisi sur le thème de Rouen en 1431 à la mort de Jeanne d'Arc, faisait rentrer ses visiteurs par ses bureaux administratifs.

La circulation des bateaux également perturbée 


Les bateaux de croisière, venus de Paris et devant retourner dans la capitale, étaient amarrés en attendant la décrue. En revanche les péniches étaient autorisées à circuler, même si elles se faisaient rares sur le fleuve. Selon un responsable de la préfecture, la situation devrait se stabiliser dès lundi 6 juin.

"On devrait connaître ... un autre pic dans la nuit de dimanche à lundi, entre 4 heures et 5 heures, mais la situation va se
stabiliser", a-t-il indiqué.




Il a cité comme éléments favorables la décrue à Paris, une stabilisation déjà notable à Vernon (Eure) en amont de la boucle d'Elbeuf, le secteur le plus sensible, ainsi qu'une quasi absence de précipitations.

"Placé en alerte rouge samedi soir "à titre de précaution", et sur l'insistance de la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, l'aval de la Seine, entre Poses (Eure) et l'estuaire, est repassé en vigilance orange dimanche matin. Selon la source préfectorale, un nouveau point sera fait lundi matin pour le maintien ou non de la vigilance orange. 

Pas d'intervention des pompiers de Seine-Maritime spécifique aux inondations ce dimanche 

Depuis la montée des eaux, aucune opération d'évacuation d'habitants par les pompiers n'avait été signalée dans l'Eure et en Seine-Maritime dimanche après-midi. Dans le secteur d'Elbeuf, quelques caves ont été inondées ainsi que des cultures dans les champs.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crue de la seine environnement société pompiers faits divers police sécurité réunification de la normandie fusion des régions réforme territoriale