• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

La voiture sans chauffeur à Rouen : une première en Europe

© France 3 Normandie / Emmanuelle Partouche
© France 3 Normandie / Emmanuelle Partouche

Circuler à bord d'un véhicule sans l'intervention d'un chauffeur, ce sera possible au dernier trimestre 2018, dans une zone délimitée de la métropole de Rouen. L'expérimentation a été présentée à la presse nationale ce mardi 26 juin. 

Par DM Claude

Les Renault Zoé autonomes, 100% électriques et bardées de technologie (GPS ultra sensible, capteurs d’obstacles longue portée) ont réalisé leurs premiers tours en roue libre dans le quartier du Madrillet, à Saint Etienne du Rouvray, ce mardi 26 juin. Une présentation réservée à la presse nationale venue en nombre. 

Il faudra attendre le mois de septembre pour que le public puisse profiter de ce service. Les utilisateurs auront la possibilité d'emprunter gratuitement quatre de ces véhicules connectés à un central de surveillance. Ils se laisseront conduire par ce véhicule "intelligent".  Eu égard aux obligations de la législation actuelle un personnel de la société Transdev  restera malgré tout derrière le volant. Ce superviseur ou safety driver en anglais pourra éventuellement reprendre la main en cas d’urgence. 


Les déplacements se limiteront dans un premier temps à une boucle de 3 kilomètres. Deux autre boucles seront ouvertes fin 2018, puis en début d'année prochaine. Totalisant un parcours de 10 kilomètres.  

Ce service expérimental à la demande sera disponible jusqu'en décembre 2019.   
 

Une première en France et en Europe

Certes, il s'agit d'une expérimentation sur une durée et un territoire encore restreints mais cette démonstration réalisée en périphérie de Rouen est une petite révolution dans l'histoire de l'automobile et des technologies. 

L'expérimentation rouennaise va plus loin que tous les autres projets en cours en France. Les voitures autonomes du projet "Rouen Normandy Autonomous Lab" seront les seules en effet à rouler en ville, sur un site qui ne lui est pas réservé. 
Elles se mêleront à la circulation, utilisant les mêmes règles et contraintes que celles imposées aux conducteurs. Ce sont les ordinateurs embarqués dans le coffre des véhicules qui décèleront les éventuels obstacles : voitures, cyclistes ou piétons... 
 

Un partenariat Privé / public

Ce service qui a nécessité un investissement de 11 millions d'euros est le fruit de la volonté commune de partenaires du privé et du public (La Métropole Rouen Normandie, le groupe Transdev, le Groupe Renault, le groupe Matmut) qui ont mis en commun leurs savoir-faire. Il a été soutenu par la Région Normandie et la Banque des Territoires. 

VIDEO : le reportage d'Emmanuelle Partouche et Ludivine Aurelle (montage : Romuald Sevestre) avec les interviews de : 
 

A Rouen : la voiture électrique connectée et autonome


 


 


 

Sur le même sujet

A la sortie des épreuve sde philisophe

Les + Lus