Tom Delahaye remplace Mélanie Boulanger : qui est le nouveau maire de Canteleu ?

Tom Delahaye a été élu à l'unanimité maire de Canteleu ce lundi 26 février 2024 dans la soirée. L'ancien conseiller municipal de 36 ans en charge de la tranquillité publique et des commerces succède à Mélanie Boulanger, qui avait présenté sa démission le 21 février dernier pour des raisons de santé, dû à ses démêlés judiciaires.

Le jeune conseiller municipal de Canteleu était largement pressenti pour succéder à Mélanie Boulanger, l'ancienne maire PS de la ville démissionnaire. Tom Delahaye a ainsi été élu à l'unanimité maire de Canteleu ce lundi 26 février 2024 dans la soirée.

L'homme de 36 ans, ancien conseiller municipal en charge de la tranquillité publique et des commerces, se place résolument dans la continuité des actions engagées par sa prédécesseure.

Qui est Tom Delahaye ?

Certains le connaissent pour avoir goûté ses pizzas ! Le jeune homme exerce le métier de pizzaïolo, et son camion ambulant circule dans l'agglomération. Le jeune homme a même participé au championnat de France de la meilleure pizza.

Tom Delahaye est aussi et surtout Cantilien, et a toujours vécu dans la commune avec sa famille. Il s'est engagé très jeune dans la vie de la cité, aux côtés de Christophe Bouillon, maire de Canteleu de 2001 à 2014.

Le nouveau maire de Canteleu n'a pas l'intention pour autant d'abandonner son métier, tout au moins jusqu'aux prochaines élections municipales en 2026. D'ici là, Tom Delahaye aura à cœur de continuer le travail de Mélanie Boulanger, qu'il a toujours soutenu dans les difficultés qu'elle traverse.

Poursuivre les travaux engagés

La Ville de Canteleu a expliqué dans un communiqué, que Tom Delahaye poursuivrait effectivement les chantiers engagés depuis 2020 par l'ancienne maire Mélanie Boulanger : "Renforcer la sécurité, défendre les solidarités et les services publics, lutter contre les inégalités, donner la priorité à l'éducation et à la jeunesse, et aux enjeux du dérèglement climatique".

Pour rappel, l'ancienne édile est mise en cause avec l'un de ses adjoints, Hasbi Colak, dans une affaire de trafic de stupéfiants depuis octobre 2021. Mélanie Boulager a toujours clamé son innocence, malgré sa mise en examen par le parquet de Bobigny pour "complicité de trafic de stupéfiants".