Trafic de drogue. Maire de Canteleu, Mélanie Boulanger renvoyée devant le tribunal correctionnel

Mise en examen depuis avril 2022 dans une affaire de trafic de drogues, Mélanie Boulanger est renvoyée devant le tribunal correctionnel. La maire de Canteleu, et son adjoint Hasbi Colak, sont poursuivis pour complicité de trafic de stupéfiants.

L'information a été révélée par Le Poulpe, vendredi 12 janvier, Mélanie Boulanger comparaîtra bien devant le tribunal pour complicité de trafic de stupéfiants. Le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis), chargé de l'affaire, a confirmé que les deux juges d'instruction travaillant sur le dossier avaient décidé de suivre les réquisitions du procureur de la République. Dix-sept autres personnes sont également renvoyées devant le tribunal correctionnel. 

L'installation de caméras de vidéosurveillance différée pour permettre le trafic ?

Pour rappel, le Parquet de Bobigny estime que Mélanie Boulanger aurait facilité le trafic de stupéfiants, orchestré par une famille résidant à Canteleu, en repoussant “l'installation de caméras de vidéosurveillance”. Dans un article paru dans le Monde fin décembre, la juridiction précise les griefs à l'encontre de l'élue. 

Si ses déclarations et les documents qu'elle fournit montrent que, publiquement, celle-ci tentait de lutter contre les trafics de stupéfiants sur sa commune, les investigations ont démontré que parallèlement, elle “travaillait” avec les Meziani en leur fournissant des informations essentielles à la pérennité et au développement de leur trafic de stupéfiants. 

Parquet de Bobigny, dans Le Monde

Placée en garde à vue en octobre 2021 après un vaste coup de filet antidrogue, Mélanie Boulanger était venue expliquer la situation sur le plateau de France 3. Elle s'était défendue, assurant n'avoir “aucun lien” avec les trafiquants de drogue de Canteleu. 

Celle qui est maire de la commune seinomarine depuis 2014 évoquait alors des tentatives d’intimidation. “Ce sont des petites pressions : on me dit “on connaît votre voiture”. Ce sont des choses de cet ordre-là. On m’a suivie. C’est quelque chose qui ne m’a pas fait changer, je n’ai jamais renoncé, abandonné". 

Aucune date de procès n'a encore été annoncée. Ce devrait être le cas fin février, une audience en ce sens est programmée. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité