VIDEO. Les spiritueux sans alcool pour une fête encore plus folle ?

Publié le
Écrit par Théo Thomas .

La marque JNPR, installée à Saint-Martin-de-l'If (Seine-Maritime), produit des spiritueux sans alcool. Une autre façon de réinventer l'apéritif, sans alcool, mais toujours avec une importance accordée au goût. Zoom sur cette initiative originale.

On connaissait la bière et le vin sans alcool, mais il existe aussi les spiritueux sans alcool. Le spiritueux est une boisson qui contient un fort pourcentage d'alcool comme le cognac ou encore le whisky. La consommation change et une initiative séduit : les spiritueux sans alcool ont la cote et peuvent être consommés sans modération. C'est le projet dans lequel s'est lancée la marque JNPR.

Une production bientôt normande

Pour fabriquer ces boissons sans alcool mais au goût pointu, il faut utiliser des baies de genièvre, utilisées par exemple dans la fabrication du gin. 

En 2020, la marque a planté une centaine d'arbustes sur son domaine pour obtenir, à terme, une production locale. D'ici là, l'épice est pour le moment importée d'Europe de l'Est avant de pouvoir la récolter ici en Normandie. La distillerie est ensuite réalisée dans les mêmes alambics que ceux exploités pour les spiritueux alcoolisés.

"Avoir quelque chose de sophistiqué"

Cette épice va apporter un goût particulier pour "déguster petit à petit et apprécier finalement la sophistication des épices", comme l'explique Valérie de Sutter, fondatrice de JNPR.

"Nous ce qu'on veut c'est une complexité aromatique assez forte. C'est quelque chose où on ressent des épices et, même si on ne boit pas d'alcool, avoir quelque chose de sophistiqué."

Valérie de Sutter

Les consommateurs séduits

Cette recette sans alcool, avec peu de sucre et un goût se rapprochant à l'original, fait effet. La marque compte entre 500 et 1 000 commandes par mois

Les spiritueux sans alcool ont la cote ©France Télévisions

Marie de Sutter, responsable logistique chez JNPR, estime que "les gens commencent à apprécier les nouveautés pour trouver quelque chose qui peut leur plaire pour l'apéritif". "On est une marque qui commence à se faire connaître et qui plait beaucoup aux gens."

"Se faire plaisir autrement"

Cette mode des spiritueux sans alcool vient des "gens qui modèrent leur consommation", considère Valérie de Sutter, fondatrice de JNPR. Pour elle, "ils ne veulent pas avoir l'impression de se priver. Ils ne sont pas au régime".

"Les gens ont envie de se faire plaisir autrement en se disant que, finalement, quand il y a pas d'alcool et beaucoup moins de sucre, c''est une autre manière de prendre l'apéritif."

Valérie de Sutter, fondatrice de la marque JNPR

D'autres initiatives comme celles-ci ont vu le jour en France. Êtes-vous prêts à consommer des spiritueux sans alcool pour les fêtes de fin d'année ?

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité