Sportifs normands de haut niveau : reprise de l’entraînement en intérieur au cas par cas

L’autorisation, dès le 11 mai, des entraînements individuels en extérieur était actée depuis plusieurs jours mais le ministère des sports a établi une liste d’athlètes pouvant reprendre leur activité physique dans une enceinte fermée. 
 

Image d'archives. Le Gymnaste sottevillais, Lucas Desanges, pourrait reprendre l'entraînement cette semaine
Image d'archives. Le Gymnaste sottevillais, Lucas Desanges, pourrait reprendre l'entraînement cette semaine © La Sottevillaise
Pendant 2 mois, il a répété ses gammes chez lui avec les moyens du bord. Cette semaine Lucas Desanges pourra certainement retrouver ses agrès et ses camarades de l’INSEP. Un privilège pour le jeune homme de 17 ans, qui fait partie des grands espoirs de la gymnastique française.

"A partir du 11 mai 2020, les sportifs de haut niveau inscrits sur les listes du ministère des Sports (élite, sénior et relève) et les sportifs professionnels sont autorisés à reprendre une activité dans tous les équipements sportifs accessibles, ceux en plein air comme les enceintes fermées." Indique le Ministère des sports dans son guide d’accompagnement de haut niveau et professionnel.

"En gym la liste élite concerne ceux qui ont des médailles aux championnats du monde ou qui ont participé au JO, en France il y en a 3 !", précise Frantz Gaillard, le Manager Général de la Sottevillaise"Lucas Desanges fait partie de la liste relève qui regroupe les gymnastes qui ont fait des finales de compétitions internationales en junior ou en sénior. Pour le moment c’est notre seul gymnaste qui pourra certainement reprendre rapidement l’entraînement."
 
Frantz Gaillard
Frantz Gaillard © La Sottevillaise

La priorité est donnée aux sportifs les plus performants

"Lucas avait fini 5ème en barre fixe pendant les derniers championnats du monde, ce qui lui permet de faire partie de cette fameuse liste." Le jeune palmarès du Normand, lui donne cette perspective positive de pouvoir reprendre un entraînement plus technique, même si le respect des règles sanitaires s’annonce particulièrement complexe dans cette discipline.
 
Lucas Desanges
Lucas Desanges © La Sottevillaise

Il faudra se répartir les agrès parce qu’on ne pourra les nettoyer après chaque passage, chacun devra avoir sa magnésie…il faudra éviter de trop suer ! Donc impossible de pratiquer les parcours training de reprise trop physiques. Les entraîneurs de l’INSEP vont devoir s’adapter à tout ça. La reprise sera vraiment très progressive et elle sera essentiellement psychologique.

Les championnats d’Europe en ligne de mire


La compétition était initialement prévue en mai à Bakou (Azerbaïdjan). Aujourd’hui les gymnastes espèrent son report fin novembre ou début décembre.
"Les championnats d’Europe ça concerne Lucas mais aussi Cameron-Lie Bernard, un autre de nos gymnastes. C’est important pour eux d’avoir cet objectif car notre saison en Top 12 est annulée (La Sotteviliase était en demi-finale face à Monaco)", rappelle amèrement Frantz Gaillard.

Inquiétude face à la concurrence internationale

Etant donné que chaque pays du monde adopte sa propre stratégie de déconfinement, certains athlètes risquent de se retrouver désavantager le jour J.

"Je sais que nos amis suisses ont repris complétement l’entraînement depuis lundi, ça veut dire que d’autres pays commencent à se préparer normalement alors que nous allons prendre du retard…en gym c’est rare que l’on s’arrête plus de 15 jours ! Même si les gars s’entretiennent, rien ne remplace l’entraînement quotidien. Après, le bon côté des choses, c’est qu’ils ont eu beaucoup de repos donc on a eu le temps de soigner les petits bobos", positive le leader du club normand.

Toutes les disciplines sont concernées par ce principe de reprise progressive au cas par cas, à l’exception de sports collectifs et de sports de contacts dont la pratique reste proscrite à minima jusqu’au 2 juin 2020.
 
Extrait du guide d’accompagnement des sportifs de haut niveau et professionnels du ministère des sports
À partir du 11 mai 2020, les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels seront autorisés comme tous les Français à reprendre une activité sportive individuelle en extérieur sans limitation de durée ni attestation de sortie.

Or, si la pratique d’un sport de loisir reste soumise à des contraintes (pas de déplacement autorisé à plus de 100km de son domicile [à vol d’oiseau), pas de pratique sportive en salle ni de possibilité à se rassembler à plus de 10 personnes), des aménagements à cette doctrine ont été actées pour les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pour qui le sport est soit l’activité principale, soit le métier.

Aussi, à partir du 11 mai 2020, les sportifs de haut niveau inscrits sur les listes du ministère des Sports (élite, sénior et relève) et les sportifs professionnels sont autorisés à reprendre une activité dans tous les équipements sportifs accessibles, ceux en plein air comme les enceintes fermées. Par ailleurs, leur activité s’apparentant à une activité professionnelle, le seuil des 10 personnes maximum autorisé ne s’appliquera pas. Enfin, ils seront autorisés à s’éloigner à plus de 100 km de leur domicile pour la pratique de leur activité sportive.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société sport région normandie gymnastique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter