Déconfinement : dérogations exceptionnelles pour Marine Johannes et Marion Joffle, 2 têtes d'affiche du sport normand

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Frotté
Marion Joffle peut profiter du lac Terre d'Auge à Pont l'Evêque pour retrouver ses sensations de nage
Marion Joffle peut profiter du lac Terre d'Auge à Pont l'Evêque pour retrouver ses sensations de nage © Marion Joffle

Un plan d'eau ou un gymnase rien que pour elles. C'est le "cadeau" fait à deux jeunes athlètes de haut-niveau du Pays d'Auge pour leur permettre de reprendre leur entraînement individuel, tout en respectant le protocole sanitaire.

Avoir le droit de sortir, c'est bien. Mais quand on fait un sport d'interieur ou un sport d'eau, le coronavirus empêche toujours une pratique normale.

La semaine dernière, des aménagements ont été actés par le gouvernment pour ceux dont le sport est soit l’activité principale, soit le métier. 
Il leur est désormais possible de pratiquer dans tous les équipements accessibles, qu'ils soient en plein air ou que ce soient des enceintes fermées. Pas de seuil des 10 personnes maximum, pas de limite des 100 km non.
 
C'est chose faîte depuis lundi pour deux pépites normandes : la basketteuse Marine Johannes et la nageuse Marion Joffle. Leur nouveau terrain de jeu se trouve à Pont-l'Evêque, dans le Calvados : un gymnase et un lac, rien que pour elles !
 
Avant ça, toutes deux s'étaient adaptées comme elles pouvaient au confinement en Normandie.

Pour la star française du basket féminin, il s'agit "d'être prête" au cas où le championnat américain WNBA débuterais, alors qu'elle a signé chez les New-York Liberty.
"Ce n'est pas évident de gérer le programme parce qu'on ne sait pas quand on va reprendre" a confié Marine Johannes à notre confrère Ouest-France.

L'ancienne Mondevillaise n'a en revanche plus les Jeux Olympiques à préparer puisqu'ils ont été reportés d'un an.

 


Elle était contente de retourner dans cette salle, malgré l'incertitude sur son avenir immédiat


Cette semaine, Marine Johannes est donc libre d'aller shooter au gymnase d'Even, là où elle a fait ses premiers pas de basketteuse au Pont l'Evêque Pays d'Auge Basket.
"Elle a ses séances, tout est millimétré, elle sait ce qu'elle a à faire", nous a confié Sébastien Monnier, président du club et ami de la joueuse, qui était là pour le premier entraînement ce mercredi. "Marine était contente ce matin de retourner dans cette salle, malgré l'incertitude sur son avenir immédiat, comme pour beaucoup de gens."

Dans la maison familiale, à l'intérieur ou dans le jardin, elle avait auparavant multiplié les séances de sport, en se prêtant même à quelques defis.

 


2 mois déjà sans effectuer un mouvement dans l'eau, sans ressentir la glisse...


Pour la nageuse de l'extrême Marion Joffle, le temps a paru plus long encore.
La récente championne du monde aux winter swimming n'a pu profiter que du congelateur familial pour s'entraîner au froid... Sympa pour une photo insolite, mais pas vraiment idéal pour une sportive de haut-niveau comme elle.
 

Et pourtant son objectif de traverser la Manche à la nage approche, dans 4 mois maintenant (entre le 9 et le 15 septembre prochain).

Sur les réseaux sociaux, elle a récemment lancé un appel aux bons plans : "si vous avez une piscine ou si vous connaissez un petit plan d'eau, rivière ou autre accessible, j'en serai ravie ! (ayant deux adresses, une à Lisieux et une à Caen, cela élargit mon cercle de 100km)."
 

Le plaisir de retrouver cette sensation d'être dans l'eau, et réhabituer mon coprs au froid


Premier à mordre à l'hameçon, le maire de Glos (14). Bernard Broisin-Doutaz lui a ouvert sa petite piscine privée pour trente minutes de nage, attachée à une corde, dans une eau à 14 degrés.  "C'est une température idéale pour la Manche. Après techniquement, on ne nage clairement pas de la même façon en étant attachée (sourire) ! Mais bon, c'était surtout le plaisir de retrouver cette sensation d'être dans l'eau, et réhabituer mon corps à ce froid."
 
Désormais elle peut aussi profiter de la mer (à Hermanville-sur-Mer) et du lac Terre d'Auge (à côté de Pont-l'Évêque).
 

Elle a commencé lundi par le lac, avec une séance courte de 20 mn. "Je ne veux pas reprendre trop vite, trop fort."
Premières coulées et premières impressions. Avec cette longue période de confinement, "j'ai une perte de puissance et d'endurance. Je sens que c'est plus difficile sur la longueur. Heureusement, je ne pense pas avoir beaucoup perdu techniquement."

Le lac est une belle alternative, mais rien ne remplace les vagues de la Manche, la mer, la vraie. Celle qui l'attend pour son défi fou de traversée.
Première séance ce jeudi matin à 9h.

 
Portrait de la nageuse Marion Joffle

Le portrait de la nageuse Marion Joffle est à revoir en cliquant ci-dessus.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.