Tempête Carmen : la préfecture maritime appelle les usagers de la mer normands à la vigilance

En raison de conditions météorologiques difficiles les 31 décembre et 1er janvier, la préfecture maritime lance un appel à la prudence à ceux souhaitant naviguer au large des sept départements côtiers entre la baie du Mont-Saint-Michel et la frontière belge, à compter de ce dimanche.

La mer sera agitée ce mercredi, lors d'une journée marquée par l'instabilité.
La mer sera agitée ce mercredi, lors d'une journée marquée par l'instabilité. © Stéphane l'Hôte
Dimanche 31 janvier 2017, en début de soirée, la dépression « CARMEN » venant du sud-ouest de l'Irlande, générera un flux d’Ouest à Sud-Ouest, avec des rafales de vent allant jusqu'à 33 nœuds aux abords de la façade Manche et mer du Nord. La mer évoluera de forte à très forte (indice 5 à 6), et une houle modérée de 2 à 3 mètres se formera durant le passage de la dépression. Les coefficients de marée vont augmenter dès dimanche (coefficient 80), culminant à 107 dans la nuit de mercredi 3 janvier 2018 à jeudi 4 janvier.

Compte-tenu de ces conditions météorologiques perturbées, caractérisées par la conjonction d’une mer forte et de vents forts et d'un risque de "vague-submersion", le préfet maritime de la Manche et de la Mer du Nord déconseille toutes pratiques de loisirs nautiques et appelle les usagers de la mer à la plus grande prudence.

Les conseils dispensés par les autorités

Pour les plaisanciers, il est conseillé de différer tout départ en mer et de ne pas pratiquer de sport nautique, de vérifier l'amarrage de son navire et l'arrimage du matériel à bord. Toute perte de matériel en mer (annexe, voile...) doit être immédiatement signalée au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS - numéro : 196). Pour les baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs, il est demandé d'être particulièrement vigilants, notamment sur les plages et l'estran.

Par ailleurs, il est fortement recommandé :
- de consulter avant toute sortie en mer ou sur le littoral la météo, les coefficients et horaires de marée, et si nécessaire de se faire expliquer ce que cela implique concrètement ;
- de ne pas sortir seul et d'informer ses proches de ses intentions au préalable (lieu, heure de départ et si possible de retour) ;
- de disposer d'un moyen de communication pour alerter les secours (téléphone portable - n°196 - chargé au préalable ou VHF) ;
- de rester à proximité d'un point de repli et de conserver un point de repère visuel sur le littoral (en montant, la marée peut modifier considérablement la perception de l'environnement).

Les navigateurs et les usagers de la mer ne doivent jamais prendre de risques inutiles en sous estimant ses dangers. La prudence, la vigilance, la solidarité et la responsabilité sont les atouts essentiels de la sécurité en mer.
Dans les jours à venir, une attention particulière doit être portée à l'évolution des conditions météorologiques.

RAPPEL : composez le n°196 pour alerter le CROSS de tout problème grave dont vous êtes victime ou témoin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région normandie baie de seine cotentin mer transports sécurité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter