• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Un arrêté de mesures d'urgence interdit à GDE d'amener des déchets à Nonant-le-Pin

Vue aérienne de la décharge industrielle GDE à Nonant Le Pin / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Jean Yves DESFOUX via maxppp.com
Vue aérienne de la décharge industrielle GDE à Nonant Le Pin / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Jean Yves DESFOUX via maxppp.com

Alors que des camions ont circulé ce vendredi matin sur le site GDE de Nonant-le-Pin, un arrêté de mesures d'urgence vient d'être pris dans l'après-midi par le préfet de l'Orne à la demande du ministre de l'Environnement.

Par Christophe Meunier

Depuis deux jours, Hugues Moutouh, directeur général délégué de Guy Dauphin Environnement, annonçait dans les médias que le site controversé de Nonant-le-Pin allait rouvrir cette semaine, et ce malgré les non-conformités relévées par la mission d'inspection ICPE (Installations classées pour la protection de l'environnement). L'industriel affirmait qu'il avait le droit d'exercer son activité de tri. Ce vendredi matin, des camions pénétraient sur le site, suscitant la colère des opposants au centre d'enfouissement des déchets.

Ce midi, le préfet de l'Orne, Isabelle David organisait une conférence de presse pour clarifier certains points du dossier. Le représentant de l'Etat déclarait qu'aucune activité n'était autorisée sur le site. "Les principales non-conformités (relevés par l'inspection ICPE dans son rapport) portent sur le centre d'enfouissement. Mais il y a une non-conformité (relative aux normes incendie) qui porte sur le centre de tri donc l'ensemble du site est concerné par ces non-conformités et ne peut pas être exploité en l'état". Le préfet expliquait aussi que la ministre de l'environnement, Ségolène Royal, se tenait régulièrement informée de la situation à Nonan-le-Pin.

Ce après-midi, Isabelle David a pris, à la demande de la ministre, un arrêté fixant des mesures d'urgence "pour prévenir des dangers graves et imminents pour l'environnement et la sécurité publique qui pourraient advenir en cas de reprise de l’activité de GDE dans son site de Nonant-le-Pin". Cet arrêté interdit à l'industriel d'apporter des déchets sur son site de Nonant-le-Pin. Il liste une douzaine de non-conformitées relevées par l'inspection IPCE et indique que cette interdiction sera levée quand "la levée des non-conformités (...) aura été constatée par l'inspection des installations classées".

A lire aussi

Sur le même sujet

Du soleil pour le début d'Archéo Jazz 2019

Les + Lus