Une éclipse solaire partielle observée en Normandie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Medhi Weber .

Ce mardi 25 octobre, entre 11h et 13h, la Lune est venue s'interposer entre la Terre et le Soleil. Bien que partielle, l'éclipse solaire était tout de même visible depuis la Normandie. A Rouen, sur la place de la Cathédrale, l'Observatoire de Rouen a même installé ses instruments afin d'initier petits et grands à la science des astres tout en leur permettant d'assister au spectacle.

Une trentaine de curieux étaient ce midi massés devant la Cathédrale de Rouen. Les yeux rivés sur le ciel, ils arborent sur le nez ces drôles de lunettes à montures en cartons. Et pour cause, ce midi ils sont venus assister à l'éclipse de soleil partielle, à l'invitation de l'Observatoire de Rouen. Regardez notre reportage réalisé par Elise Coussemacq et Pascal Montagne : 

L'organisme d'astronomie a installé ces instruments d'observation pour permettre au grand public de mieux percevoir cette légère obscuration du soleil grâce à un télescope et une image retransmise sur grand écran.

"Ça y est, je la vois !" 

Il faut dire qu'entre le ciel ombrageux de ce 25 octobre, et une éclipse partielle ne dissimulant le soleil que sur environ 24% de sa surface, il fallait avoir l'œil pour vraiment distinguer le phénomène. Et pourtant, au gré de quelques brèves éclaircies, certains laissent soudainement échapper des cris : "ça y est, je la vois!".



De quoi mettre des étoiles dans les yeux des enfants qui assistent à ce spectacle hors du commun, certains pour la première fois. Après le passage de la Lune, leurs yeux se sont tournés avec curiosité sur ces instruments d'astronomie intrigants apportés par l'Observatoire de Rouen. 



 

Pourquoi parle-t-on d'une éclipse partielle? 

"Une éclipse du Soleil se produit lorsque, vue depuis le sol, la Lune vient obstruer une portion du disque solaire", peut-on lire sur le site de l'Observatoire de Paris, mais "le 25 octobre, elle ne sera cette fois-ci que partielle" nuance l'organisme d'astronomie, "car l'ombre de la Lune ne touchera en aucun point la surface de la Terre. Il ne sera nulle part possible d'assister à la disparition totale du Soleil". 

Le meilleur point de vue était au Kazakhstan ! 

Visible uniquement dans l'hémisphère nord de la planète, le degré d'obscuration de l'éclipse est resté assez faible (moins de 20% partout en France).



Selon l'Observatoire de Paris, c'est à l'Est que se trouvaient les points de vue les plus favorables, en particulier au Kazakhstan où l'obscuration a atteint les 82%. 

Toujours prendre les précautions d'usage 

Le Soleil est dangereux pour l'œil, et peut provoquer des lésions rétiniennes graves. Pour observer le phénomène solaire, il faut donc être équipé de lunettes spéciales "éclipse" ou d'un dispositif adapté à l'observation du Soleil (instrument astronomique, Solarscope etc...).



Si vous voulez revivre cette éclipse partielle, l'Observatoire de Paris a proposé sur Youtube un direct de l'événement que vous pouvez revisionner sur le lien suivant : 





Selon l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (l'IMCCE), il faudra attendre le 12 août 2026 pour observer la prochaine éclipse solaire totale. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité