• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Deauville : le Wimbledon normand lance sa première saison de tennis sur gazon

Le Lawn Tennis Club Deauville Normandie ouvre ses portes pour la première saison. Inauguré en juin 2016, le club de Touques peut accueillir 20 000 joueurs par an. 

Par L.A.

Lawn Tennis Club Deauville, saison 1

Situé au Touques, à l'entrée de Deauville, Le Lawn Tennis Club Deauville-Normandie propose aux joueurs 11 courts en gazon naturel. A partir du 15 avril et jusqu'à la fin octobre, les joueurs pourront reprendre les entraînements sur herbe.

Le gazon est une des plus anciennes surfaces de jeu mais elle est aussi la moins courante car les courts en dur, plus pratiques en entretien, sont privilégiés par les clubs. Pour créer ses terrains, le LTCDN a été épaulé par le All England Lawn Tennis Club, qui organise le tournoi de Wimbledon.

Une section pro ouverte pour l'entraînement des joueurs du circuit

Martin Besançon et Grégory Brussot, les deux hommes à l'origine du club, ont obtenu en 2012 le soutien du président de la Fédération Française de Tennis de l'époque, Jean Gachassin. La Fédération est séduite par la possibilité offerte aux joueurs pro de s'entraîner sur gazon, dans l'optique du tournoi du grand chelem de Wimbledon. Des stages de haut niveau y sont organisé par la Direction technique nationale. Le club propose une "section pro" facilitant l'entraînement des joueurs en organisant à la fois le côté sportif mais aussi l'hébergement des équipes et leur accueil. Il entend accueillir les joueurs français et étrangers après Rolland Garros

L'Open Deauville Trouville, du 25 mai au 17 juin 2017

Le tournoi Open, comme son nom l'indique, est ouvert aux amateurs (hommes et femmes, de la 4ème série à la 1ère série). Les professionnels entrent en lice le 14 juin pour les 8 èmes de finales. 

Vainqueur de la première édition, Edouard Roger-Vasselin est atttendu pour défendre son titre.
Michaël Llodra jeune retraité du circuit pro devrait aussi fouler le gazon deauvillais. 

Le reportage... à suivre...

A lire aussi

Sur le même sujet

Basket : la belle soirée de Rouen Métropole

Les + Lus