Cet article date de plus de 8 ans

Affaire Henri Dardillac de Saint-Martin-de-Jussac

Il est le dernier guillotiné en place publique, au champ de foire à Limoges, noir de monde.
Un innocent condamné
Un innocent condamné © France 3 Limousin
Henri Dardillac tue sauvagement Martial Fredon, un marchand de vin qui le conduisait chez lui, ainsi qu'un vieil homme, passager du même véhicule. Le motif : un portefeuille rempli duprix des ventes du matin à la foire de Cognac. On ne retrouvera jamais ce portefeuille, mais l'auteur, lui, est arrêté. Il paie de sa vie le 3 Mars 1937, il est le 385ème client du boureau de Limoges.

Le récit de l'affaire, par Isabelle Rio et Jean Corneille avec la participation de Philippe Grandcoing, historien et co-auteur d'un ouvrage sur les grandes affaires criminelles du Limousin


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grandes affaires criminelles histoire