Affaire Henri Dardillac de Saint-Martin-de-Jussac

Publié le Mis à jour le
Écrit par Isabelle Rio .

Il est le dernier guillotiné en place publique, au champ de foire à Limoges, noir de monde.

Henri Dardillac tue sauvagement Martial Fredon, un marchand de vin qui le conduisait chez lui, ainsi qu'un vieil homme, passager du même véhicule. Le motif : un portefeuille rempli duprix des ventes du matin à la foire de Cognac. On ne retrouvera jamais ce portefeuille, mais l'auteur, lui, est arrêté. Il paie de sa vie le 3 Mars 1937, il est le 385ème client du boureau de Limoges.



Le récit de l'affaire, par Isabelle Rio et Jean Corneille avec la participation de Philippe Grandcoing, historien et co-auteur d'un ouvrage sur les grandes affaires criminelles du Limousin





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité