Le meurtre du jeune creusois de Viersat est peut-être élucidé avec de nouvelles interpellations dans l'Allier

Ce matin une opération de gendarmerie s'est déroulée à Montluçon dans l'affaire dite du meurtre d'Arpheuilles Saint-Priest

Anthony Métivet, 22 ans, avait été retrouvé inanimé samedi 3 mars 2012 au bord d'une route départementale. Décédé deux jours plus tard au CHU de Clermont-Ferrand, le jeune creusois était  resté plusieurs jours dans le coma. Il souffrait d'un grave traumatisme crânien et présentait de nombreux hématomes dans le dos. L'autopsie avait ensuite confirmé qu'il avait bien reçu des coups à la tête et au thorax.

Voici le reportage de Marielle Camp et Florian Roulies qui relatait les faits à la suite de ce décès suspect :
Intervient dans le reportage ci-dessus:
Jean Debellut, maire de Viersat


En mai dernier, les gendarmes avaient interpellé plusieurs personnes qui avaient été relâchées. La piste d'un réglement d'un compte en relation avec un trafic de stupéfiants est extrêmement probable. Les gendarmes ont passé au peigne fin la maison où a eu lieu l'interpellation de cinq personnes ce matin à Montluçon, non loin d'un établissement scolaire. Deux autres personnes auraient également été arrêtées.

Voici la localisation de l'endroit où le corps d'Anthony avait été retrouvé ( lieu-dit "Chez Caqué", commune d'Arpheuilles Saint-Priest):


L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité