La commission Juppé "livrera ses conclusions sous 15 jours"

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé a annoncé jeudi soir que sa  commission se réunirait "dès le début de la semaine prochaine" en vue de conclusions "sous 15 jours".

Dans un communiqué dont il a tweeté l'essentiel, l'ancien président et fondateur de l'UMP  a indiqué que la commission qu'il présidera sera composée de cinq membres : lui-même, un désigné par M. Copé, un par M. Fillon, et deux autres désignés par lui "en accord" avec les deux rivaux, qu'il "souhaite rencontrer ensemble dès la fin de cette semaine".

Alain Juppé  souhaite que l'instance auditionne le président de la Cocoe (Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales de l'UMP, ndlr), "pour apprécier les conditions dans lesquelles cette commission a proclamé les résultats" et  souhaite également  l'audition de la commission des recours pour fixer avec lui "un calendrier de travail et les conditions dans lesquelles cette commission rendra ses travaux".

A la suite de la contestation de l'élection de Jean-François Copé par le clan de François Fillon, et face au déchirement et au "risque d'éclatement" de l'UMP, selon M. Juppé, l'ancien président du parti avait proposé jeudi la création, sous sa présidence, d'une instance collégiale chargée de réexaminer les résultats de l'élection à la présidence du parti. Il avait lancé un ultimatum a MM. Copé et Fillon, assurant que cette proposition tenait jusqu'à 20H00.
Commentant le fait qu'il préside une telle commission, M. Juppé a réaffirmé jeudi après-midi à la presse à Bordeaux qu'il "n'attend" ni "ne demande rien" à titre personnel. Je n'ai pas envie d'être président de l'UMP", a déclaré le maire de Bordeaux, candidat à sa propre succession en 2014.

Il se retrouve désormais au centre du jeu pour recoller les morceaux. "Ce n'est pas une place qui me déplaît d'être au milieu, j'essaye d'être toujours un peu équilibré dans mes prises de position", a-t-il admis jeudi.


Quelques Tweet d'Alain Juppé

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité