• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

[video] Motard tué jeudi : l'enquête devra lever les zones d'ombres

Vendredi matin, les secours effectuent les premières constatations sur la bretelle de sortie 14 sur la rocade de Bordeaux. / © Stéphane Estève
Vendredi matin, les secours effectuent les premières constatations sur la bretelle de sortie 14 sur la rocade de Bordeaux. / © Stéphane Estève

14 heures séparent l'accident, jeudi soir,de la découverte du corps du motard le long de la rocade bordelaise. L'enquête devra déterminer pourquoi les secours, prévenus immédiatement, ont mis autant de temps à localiser la victime.

Par G.D

L'autopsie pratiquée cet après-midi déterminera les causes de la mort de Mickaël Dzimban. Mais si les circonstances de l'accident du motard, jeudi en début de soirée, sur la rocade bordelaise restent encore à éclaircir, c'est surtout le temps de réaction des secours qui pose question aujourd'hui. Le cadavre du jeune homme de 24 ans n'a été retrouvé que le lendemain matin... par le père de la victime.

Les constatations sur le terrain ont permis de déterminer que Mickaël Dzimban roulait à grande vitesse. Le jeune homme avait rendez-vous dans une agence immobilière et était en retard. Il a vraisemblablement été dans l'impossibilité de prendre la courbe de la sortie 14 de la rocade et a heurté un talus. Le pilote et sa machine ont été éjectés une trentaine de mètres plus loin, à l'abri des regards. Il est trop tôt pour savoir si un autre véhicule est en cause dans l'accident.

Contacté par l'agence immobilière, la victime a trouvé la force de répondre à son téléphone malgré un enfoncement du thorax et un traumatisme crânien. Il prononce péniblement quelques mots. Son interlocutrice va alors alerter sa famille.

La gendarmerie, la police et la CRS autoroutière d'Aquitaine débutent les recherches vers 22h. Une heure plus tard, le portable de Michaël Dzimban est géolocalisé. Mais la zone à couvrir est large et la nuit complique les efforts des secours.

Le jeune homme ne sera découvert que le lendemain à 9h par son père.

Les enquêteurs renouvellent leur appel à témoins. Toute personne suceptible de fournir des renseignements sur l'accident du jeune motard sont invités à appeler le 06 62 40 97 26. L'enquête devra aussi expliquer pourquoi il aura fallu 14h pour retrouver Mickaël Dzimban.

DMCloud:15143
L'enquête sur la mort du motard bordelais

 

Sur le même sujet

Le concours de peinture du Cadre d'or à Périgueux

Les + Lus