• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le bisphénol A interdit des emballages alimentaires en 2015

Le bisphénol dans les biberons / © AFP PHOTO / FRED DUFOUR
Le bisphénol dans les biberons / © AFP PHOTO / FRED DUFOUR

La proposition de loi visant à interdire le bisphénol A (BPA) dans les emballages alimentaires a été adoptée par les députés ce mercredi et prendra effet le 1er janvier 2015.

Par KJ

Il n’y aura plus de bisphénol A (BPA) dans les composants des emballages alimentaires à partir du 1er janvier 2015. Les députés français ont en effet adopté la proposition de loi du socialiste Gérard Bapt ce mercredi 28 novembre 2012 à l’assemblée nationale. Après l’interdiction de tout bisphénol A dans les contenants prévus pour les nourrissons (notamment les biberons) à compter du 1er janvier 2013 suite à la loi du 30 juin 2010, ce composant devient banni des emballages à destination des adultes.

Le Bisphénol A est un composé chimique présent dans les plastiques utilisés pour les produits de consommation courante tels que les boîtes où les récipients en plastique, les revêtements de boîtes de conserves, les résines de soins dentaires et même les canalisations. Il est suspecté d'être un perturbateur endocrinien, c'est-à-dire qu'il peut altérer la reproduction, les organes reproducteur, le développement, la croissance, le comportement.
Les contenants de nourriture pour enfants de moins de 3 ans, tels que les biberons, ne pourront plus contenir de Bisphénol A à partir de janvier 2013. Pour les autres contenants alimentaires, il faudra attendre début 2015.

La ministre de la santé Marisol Touraine a assuré qu'une période de 2 ans était "un délai suffisant permettant aux entreprises de s'adapter". "Avec cette proposition de loi, notre démarche est claire : en matière de santé publique, la sécurité de nos concitoyens est notre première exigence" a-t-elle déclaré. Les écologistes avaient cependant demandé une interdiction dès 2014 afin de protéger au plus tôt les consommateurs.

Sur le même sujet

Dans les gorges de Kakuetta, n'oubliez pas d'écouter les petits oiseaux

Les + Lus