L'ours des Pyrénées : mise en demeure de la Commission européenne à la France

© GABRIEL BOUYS / AFP
© GABRIEL BOUYS / AFP

La Commission européenne a envoyé à la France une lettre de mise en demeure pour avoir manqué à ses obligations de protection de l'ours brun dans les Pyrénées.

Par KJ avec AFP

Ce sera la première étape d'une procédure qui pourrait aller jusqu'à la saisine de la cour de justice. D'après les associations, ces obligations sont contenues dans la directive européenne dite Habitats Faune Flore.

Les ours, qui écumaient autrefois le massif pyrénéen en grand nombre, n'y sont plus qu'une vingtaine. Huit ours slovènes ont été introduits dans les Pyrénées depuis 1996. Mais la France n'a plus de plan de restauration depuis celui qui a pris fin en 2009 et le précédent gouvernement de droite est revenu sur son engagement de lâcher une femelle dans l'ouest des Pyrénées en 2011, où ne vivent que deux mâles.

Les associations estiment que la France risque plus que des amendes. L'ensemble des crédits européens pour les Pyrénées pourraient ainsi être menacés. L'ours divise profondément le massif entre les défenseurs de la biodiversité et ceux, à commencer par les éleveurs de brebis, pour lesquels la présence de l'animal, toujours susceptible de s'attaquer aux troupeaux, est incompatible avec le développement de l'économie locale

Sur le même sujet

Fermeture des thermes de Saujon, les explications du directeur de l'établissement

Les + Lus