• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pas de succès pour les élections dans les trés petites entreprises

Par KJ

C'est un taux de participation de 9% qui a été enregistré au dernier jour des élections de représentativité syndicale dans les très petites entreprises (TPE). Ce scrutin par correspondance ou sur internet, ouvert depuis le 28 novembre et jusqu'au 12 décembre, devait permettre aux 4,6 millions de salariés d'entreprises de moins de 11 salariés et employés à domicile de choisir un sigle syndical, sans que ce vote ouvre la voie à la mise en place de structures de représentation au niveau territorial. Jean-Denis Combrexelle, le directeur général des relations du travail, espère toutefois que le délai supplémentaire accordé aux votes par correspondance - qui seront encore dépouillés lorsque les enveloppes arriveront jusqu'au 17 décembre - permettra d'atteindre in fine le taux, très faible, de 10%.

Ce faible taux de participation à ce scrutin est une mauvaise nouvelle car il sera pris en compte  - avec les élections professionnelles, concernant 14 millions de salariés,  et celles, en début d'année prochaine, pour les 300 000 salariés des chambres d'agriculture - pour mesurer la représentativité des syndicats. Pour être représentatif au niveau national interprofessionnel, un syndicat devra obtenir une moyenne de 8% des voix. La CFE-CGC, qui a bénéficié du privilège d'être reconnue comme une "confédération catégorielle interprofessionnelle", est en passe de garder sa représentativité si elle obtient 8% dans les collèges cadres. Le verdict sera rendu au plus tard en août 2013.

Sur le même sujet

Wing ride

Les + Lus