Cet article date de plus de 8 ans

Réquisition, mise à disposition, la Direction Générale de l'Aviation Civile propose des logements vacants aux mal-logés.

Des familles en précarité de logement viennent de prendre possession de locaux mis à leur disposition, pendant trois mois, le temps de trouver des solutions plus pérennes. La visite de Madame la Ministre du Logement fait agir !
Certains logements de l'établissement public de la Direction Générale de l'Aviation Civile sont vacants, alors des familles en précarité locative en prennent possession, de façon transitoire, en attendant une solution durable.
Certains logements de l'établissement public de la Direction Générale de l'Aviation Civile sont vacants, alors des familles en précarité locative en prennent possession, de façon transitoire, en attendant une solution durable. © France 3 aquitaine
Certaines familles viennent d'investir des milliers d'euros chaque mois dans de l'hébergement hôtelier. Quel gâchis, devoir se loger dans une structure hôtelière. Pourtant, selon les associations qui  militent pour le droit au logement, Bordeaux et son immédiate ceinture concentrerait 23 000 logements laissés vacants.
Bienvenu chez moi semble dire cette jeune fille, heureuse de faire découvrir son nouveau logement.
Bienvenu chez moi semble dire cette jeune fille, heureuse de faire découvrir son nouveau logement. © France 3 aquitaine
Le mobilier est spartiate, mais l'avantage de cette situation est d'éviter d'investir des milliers d'euros dans une résidence hôtelière.
Le mobilier est spartiate, mais l'avantage de cette situation est d'éviter d'investir des milliers d'euros dans une résidence hôtelière. © France 3 aquitaine
Ces logements font partie d'un ensemble de logements vacants de la communauté bordelaise. Des associations ont dénombré 23 000 logements vacants sur l'agglomération.
Ces logements font partie d'un ensemble de logements vacants de la communauté bordelaise. Des associations ont dénombré 23 000 logements vacants sur l'agglomération. © France 3 aquitaine

Une visite de Ministre pour constater et susciter des solutions.

Cécile Dufot sera bordelaise aujourd'hui, elle vient constater, sur place, la gestion du logement en deux points : l'urgence et la réquisition. La Ministre prendra connaissance sur le terrain des projets de la Communauté Urbaine de Bordeaux. En effet l'entité a inscrit dans ses objectifs, 50 000 logements. Le vecteur porteur est le tramway, il crée du tissu urbain autour de son axe de déplacement. Force est de constater que la mise en place de ce mode de déplacement a eu pour effet de tisser, à proximité de l'axe une refondation de l'immobilier, en conséquence de la desserte des lignes. Mais la demande de logements reste forte, elle ne peut pas répondre immédiatement, alors la mise en place de ce plan laisse entrevoir un avenir plus serein en matière de logement.

durée de la vidéo: 01 min 30
Réquisition, mise à disposition, la Direction Générale de l'Aviation Civile propose des logements vacants aux mal-logés.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement