• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Râler ferait vivre plus longtemps

© CC
© CC

Râler pourrait augmenter l'espérance de vie. Selon des chercheurs allemands, les personnes râleuses auraient moins de problèmes cardiaques.

Par KJ

Selon une étude, publiée dans la revue Journal Health Psychologies, râler de temps en temps allongerait l'espérance de vie.

Cette théorie a pourtant été avancée par des chercheurs de l'Université de Jena, en Allemagne. Ces derniers ont analysé 6 000 patients sous toutes les coutures, les paramètres de leur organisme et leur humeur compris. Conclusion : ceux qui contenaient leurs émotions présentaient des hausses du rythme cardiaque ce qui, à long terme, favorise l'hypertension et des risques de développer des maladies cardiaques, un cancer ou des dommages aux reins.

Marcus Mund et Kristin Mitte, les deux principaux auteurs de l'étude, ont appelé ces individus les "répresseurs". "Ces personnes se distinguent par le fait qu'elles essaient de dissimuler les signes de peur et aussi par leur comportement défensif. Elles évitent les risques et cherchent tout le temps à avoir un fort contrôle sur eux-mêmes et leur environnement", expliquent-ils au Daily Mail. Et lorsqu'une situation stressante se présente à ce type de personne, leur rythme cardiaque ainsi que leur pouls sont plus élevés que ceux des personnes qui n'hésitent pas à dire ce qu'ils pensent. Les scientifiques ont fini par conclure qu'exprimer ses sentiments, même négatifs, pouvait donc être bénéfique pour la santé.

Sur le même sujet

Le premier cognac périgourdin à Saint-Aulaye

Les + Lus