Exclusif. La Préfecture de la Vienne donne un avis favorable à l'installation d'une carrière Vinci à proximité de Center Parcs

La Commission départementale de la nature (Codena) s'est réunie hier à la préfecture à Poitiers. On devait attendre quinze jours pour connaître son avis sur le projet de carrière du groupe Vinci situé à proximité du projet de Center Parcs. Mais nous connaissons sa décision : avis favorable.

Delphine Batho suivra-t-elle l'avis favorable de la Préfecture pour l'ouverture d'une carrière dans la Vienne ?
Delphine Batho suivra-t-elle l'avis favorable de la Préfecture pour l'ouverture d'une carrière dans la Vienne ? © Maxppp
Le groupe Vinci avait proposé un projet de carrière à Saint-Léger-de-Montbrillais, dans la Vienne, près de Tourtenay, afin d'en extraire des granulats destinés à combler la zone humide entre Maillé et La Celle-Saint-Avant, en Indre-et-Loire. Cette pierre a été choisie pour ses qualités que l'on ne trouve nulle part ailleurs dans la région. Une exploration avait déjà été menée sur les lieux par le groupe Vinci il y a 6 ans et des associations de défense de l'environnement contestaient ce projet.

Selon ces associations, l'installation d'une carrière à proximité immédiate du Center Parcs est en contradiction avec le projet qui s'inscrit dans une logique de développement du tourisme et de mise en valeur du patrimoine historique et environnemental.
Avec 500 camions de plus par jour, estiment les opposants à Vinci, la RD 347, déjà surchargée et dangereuse, deviendrait encore plus accidentogène.
Pour autant, le Président du Conseil Général de la Vienne, Claude Bertaud, nous a fait connaître la décision de la Codena. Il estime que c'est désormais à la ministre de l'écologie, Delphine Batho, de trancher dans ce dossier, comme il l'a confié à Marie-Noëlle Missud et Thomas Chapuzot.
Avis favorable de la Préfecture de la Vienne pour le projet de carrière Vinci

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie