Des mesures de radioactivité alarmantes ont été faites par la Criirad sur la digue d' un étang de Corrèze

Publié le Mis à jour le

En 2011 Areva avait déjà été amenée à évacuer des pierres radioactives au moment de la remise en état de la digue du plan d'eau de Saint-Privat en Xaintrie

L'intervention faite cette semaine par la Crii-Rad ( commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité) a été réalisée à la demande d'une association de protection de l'environnent en Corrèze, l'Adex. Il faut savoir que les mines d'uranium de la Xaintrie ont fonctionné entre 1957 et 1994, produisant environ 1500 tonnes d'uranium. Les déchets d'exploitation non utilisés par l'exploitant ( Areva) ont été souvent proposés aux communes comme matériau de travaux publics. La construction de la digue de l'étang de Saint-Privat a donc été réalisée avec des stériles miniers présentant une radioactivité assez proche du minerai pur. Ceci constitue, pour la Criirad un réel problème de santé publique. L'Adex demande de son côté à Areva de financer la décontamination du site. Voir le reportage de Thierry Giraud et  Annaälle Blanchard:


Interviennent dans ce reportage:

Christian Courbon
technicien de la Criirad

Yonnel Quévenne
président de l'Adex


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité