Opération "Air Food" dans toute la france. Mangez du vent pour sauver l'aide alimentaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Hinckel .

Les associations d'aide alimentaire sont mobilisées dans de nombreuses villes de France pour obtenir la reconduction des aides alimentaires européennes. A Poitiers, l'opération "Air Food" a lieu ce lundi 4 février à l'heure du déjeuner.

Les quatre réseaux d'aide alimentaire français, la Banque Alimentaire, les Restos du Coeur, le Secours Populaire et la Croix Rouge appellent à une manifestation symbolique,  venir manger dans des assiettes vides, remplies de vent, le "Air Food Project". Une action qui vise à illustrer leur inquiétude face à la menace de diminution des fonds européens alloués à l'aide alimentaire, le FEAD, Fonds Européen d'Aide aux plus Démunis.

18 millions d'habitants en Europe sont concernés par cette aide de 500 millions d'euros dont 4 millions de Français.

Depuis 2011, ces aides sont remises en cause par 7 pays membres: l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Autriche, le Danemark, la Suède, le Royaume-Uni et la République tchèque. Ils estiment que ces actions de solidarité doivent dépendre de politiques nationales et s'opposent à leur reconduction. Une prolongation du programme existant avait été conclue jusqu'à la fin 2012, elle arrive donc à expiration. L'Allemagne et la Grande-Bretagne ont déjà mis en place des programmes d'aide nationaux.

A la place de ce PEAD, la Commission européenne propose, elle,  une enveloppe de 2,5 milliards d'euros sur 7 ans, soit 360 millions par an, contre 500 millions aujourd'hui.



Ce Programme Européen d'Aide aux plus Démunis doit être examiné à Bruxelles à la fin de cette semaine.



 "The Air Food project" initié par les associations caritatives invite aussi  les manifestants à se filmer en train de manger dans une assiette vide et à poster leur vidéo sur internet.

Une pétition est également en ligne pour appeler à la reconduction de  ces aides européennes, cliquez ici pour vous associer au mouvement.
















Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité