Manifestation des moniteurs d'auto-école. Ils dénoncent les délais trop longs pour passer les examens.

Opération escargot ce matin sur la rocade bordelaise, à l'appel de l'intersyndicale qui réunit les cinq syndicats représentants les moniteurs d'auto-école, pour dénoncer les délais sont trop longs pour passer son examen.

Les moniteurs d'auto-école sont mécontents, une manifestation d'ampleur nationale est en cours à travers toute la France pour attirer l'attention des pouvoirs publics sur la lenteur administrative, ils ne supportent plus les mois d'attente avant de pouvoir présenter leurs candidats.


Il est difficile de maintenir des candidats en désuétude.

Les candidats au permis de conduire ont un minimum de leçons de code et de conduite à satisfaire avant de pouvoir être présentés par le moniteur de l'auto-école aux différents examens. Or les centres d'examen sont saturés, ce qui provoque des délais d'attente à tous niveaux. Que ce soit lors d'une première présentation, ou après un premier échec, les candidats peuvent devoir attendre pendant de longues semaines avant d'avoir une autre convocation. Les moniteurs d'auto-école aimeraient sans doute que ces délais soient raccourcis. Dans un souci commercial en premier lieu, on ne peut demander aux candidats de payer des heures supplémentaires alors qu'ils sont prêts, pour le code comme pour la conduite, dans un souci pédagogique en second lieu, un candidat vit une forme de stress en attendant le passage à l'examen, il ne semble pas humain de laisser des personnes attendrent avec fébrilité pendant des mois leur convocation à l'examen. Les moniteurs d'auto-école exhortent les services publics à améliorer la prise en charge des candidats pour des sessions d'examen plus fréquentes.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité