• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Toetu s'en sort bien

¨Le pilier néo-zélandais de Bordeaux-Bègles ( à droite) pourra rejouer à partir du 24 février / © Diarmid Courrège AFP
¨Le pilier néo-zélandais de Bordeaux-Bègles ( à droite) pourra rejouer à partir du 24 février / © Diarmid Courrège AFP

Suspendu trente jours par la commission de discipline de la Ligue Nationale pour brutalité, le pilier de Bordeaux-Bègles sera requalifié le 24 février. Un moindre mal. 

Par Nicolas Morin

Il attendait le verdict avec impatience et anxiété. Finalement, Patrick Toetu est soulagé car la peine est moins longue que prévu. Le 25 janvier contre le Racing Metro, il est victime en fin de rencontre d'une agression qui lui vaudra ensuite plusieurs points de suture à la tête. Mais le pilier de Bordeaux-Bègles se venge et adresse un coup de pied à l'auteur des coups alors qu'il se trouve au sol. " C'est la première fois que je reçois un carton rouge dans ma carrière. Mais j'étais en colère car j'avais été frappé dans une mêlée" regrette-t-il à l'époque. Expulsé, il risquait une très longue suspension. Cependant mercredi soir, la commission de discipline a requalifié les faits en brutalité et a suspendu Patrick Toetu trente jours avec effet rétroactif au moment des faits. Le Néo-Zélandais manquera donc les deux difficiles déplacements de son équipe samedi au Stade Français et le 23 février à Montpellier. Requalifié dès le 24 février, il sera opérationnel pour la journée de Top 14 suivante contre Agen le samedi 2 mars. 

Sur le même sujet

Le procès de l'épouvantable meurtre de Mélodie Massé, enceinte de 8 mois, s'ouvre lundi à Pau

Les + Lus